24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Complémentaire santé en entreprise : l’e-santé très attendue

Selon l’Observatoire entreprise et santé, près de 60% des dirigeants d’entreprises pensent que la santé est « un investissement positif » et que l’entreprise possède un rôle majeur dans la prise en charge de la santé de ses salariés. D’autant que le volet e-santé est très attendu dans le cadre de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise, effective au 1er janvier 2016.

La généralisation de la complémentaire santé de plus en plus attendue par les salariés et dirigeants

A quelques semaines de l’entrée en vigueur de la Loi sur la sécurisation de l’emploi portant notamment sur l’obligation faite aux entreprises de proposer à leurs salariés une complémentaire santé à partir du 1er janvier 2016 – l’étude Viavoice pour Harmonie Mutuelle montre que la mesure bénéficie d’une meilleure visibilité puisque 70% des salariés en ont déjà entendu parler, contre 55% en mars dernier (93% des dirigeants d’entreprises contre 82% en mars dernier).

Mais au-delà de la visibilité de cette mesure, l’Observatoire met en avant l’attente de plus en plus forte des salariés et des dirigeants qui partagent par ailleurs le même avis sur la question : en effet, 57% des salariés considèrent que cet accord est un « investissement positif pour leur santé», et les dirigeants sont près de 60 % à le penser.

La santé en entreprise, une triple action combinant nécessité, sécurité et obligation

L’entreprise joue un rôle primordial pour contribuer à la bonne santé de ses salariés. C’est l’avis de 80% des salariés et 82% des dirigeants interrogés, un taux encore plus important dans les moyennes et grandes entreprises.

Proposer, en entreprise, des actions au profit de la santé des collaborateurs a des conséquences positives sur l’ambiance au travail, pour 82% des dirigeants, soit une hausse de 6 points depuis avril 2014, sur la situation économique de l’entreprise pour 73 % des dirigeants (+5) et sur la productivité pour 71% des salariés (+4) et 76% des dirigeants (+2).

Santé connectée : un outil attractif de prévention

Les dispositifs e-santé font l’objet d’un fort intérêt de la part à la fois des salariés mais aussi des dirigeants.
75% des salariés interrogés, et 54% des dirigeants sont d’ailleurs intéressés par un outil de mesure et de recommandations des positions et des postures au travail. La lutte contre le stress au travail est aussi l’un des enjeux de l’e-santé pour 73% des salariés grâce à la mise en place d’outils de mesure du stress en temps réel. Également, près d’un salarié sur deux (49%) serait demandeur de formations à distance sur la santé et les risques professionnels (e-learning), ce qui intéresse également plus d’un dirigeant sur trois (36%).

Enfin, près de la moitié des salariés interrogés seraient intéressés par une application sur Smartphone de suivi de sa santé au quotidien. Des chiffres encourageants pour l’avenir, puisque ce chiffre monte à 60% chez les 18-24 ans interrogés, et donc les salariés de demain.

Rendez-vous sur Hellocoton !

24 novembre 2015