24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Comment organiser des obsèques avec un contrat assurance vie ?

2,5 millions de Français ont déjà souscrit un contrat obsèques. Leur objectif : constituer un capital pour éviter à leurs héritiers de devoir prendre en charge leurs futurs frais d’obsèques. Car dire adieu à un proche peut s’avérer une note salée…

Que va changer la réforme de l’assurance vie liée au projet de loi de Finances rectificative (PLFR 2013) ? A priori, pas grand-chose pour le petit épargnant ; davantage pour les gros. Donc, aucune raison de se priver : à qualités égales, ce placement reste sécurisé. D’autant qu’un contrat d’assurance vie peut être mis en place pour couvrir ses futurs frais d’obsèques. Mais comment ça marche ?

Lorsque vous souscrivez une assurance vie, vous désignez une personne bénéficiaire. C’est elle qui « héritera » du capital lié à cette assurance après votre décès.

Idéalement, la garantie obsèques est là pour indemniser le bénéficiaire du contrat au moment d’avancer les frais d’obsèques. Dans les faits, tous les assureurs ne proposent pas les mêmes prestations. N’hésitez pas à comparer les assurances pour obtenir un maximum de devis lisibles. Chaque devis doit expliquer clairement quand et comment le bénéficiaire du contrat pourra recevoir le capital que vous avez constitué. Si ce n’est pas le cas, passez votre chemin ! Choisissez un assureur qui explique clairement dans son contrat toutes les modalités de versement. De même, tous les contrats ne couvrent pas forcément la totalité des frais d’obsèques. Comme le capital est versé après l’enterrement du souscripteur, renseignez-vous dès la signature du contrat sur ses modalités de reversement.

A noter : les bénéficiaires ne sont pas obligés d’utiliser ce capital décès pour payer les frais d’obsèques ; ils peuvent l’utiliser en partie, totalement, ou pas du tout. Dans tous les cas, la somme totale ou restante devra leur être versée par l’assureur.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 décembre 2013