24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Comment éviter la somnolence au volant ?

Comment faire pour ne pas somnoler au volant ? Comme l’alcool, la somnolence au volant est responsable de nombreux morts sur la route ; et même d’1 mort sur 3 sur autoroute. Pour rester bien éveillé au volant, il existe plusieurs techniques assez simples.

Quels sont les effets de la somnolence au volant ?
La somnolence au volant n’est rien d’autre que le résultat de la fatigue du conducteur : lassitude, ensommeillement, épuisement, somnolence. La fatigue ralentit ses réflexes et ses capacités de perception. La fatigue au volant se traduit ainsi par une diminution progressive de la vigilance du conducteur : ses réflexes physiques et intellectuels sont plus lents, jusqu’à le faire somnoler.
La somnolence entraîne des périodes de micro-sommeil : la tête du conducteur tombe et ses yeux se ferment pendant quelques secondes, voire pendant quelques minutes. Résultat : le conducteur ne perçoit plus son environnement routier, ni virage, ni feu rouge.

Quels sont les premiers signes de la somnolence au volant ?
La somnolence au volant débute toujours un peu par les mêmes premiers signes. Elle se manifeste
– lorsque vous commencez à bâiller, et/ou à clignoter des yeux
– lorsque vous roulez à vitesse inconstante, que vous changez involontairement de voie,
– lorsque vous manquez une sortie, que vous freinez tardivement, que vous n’avez plus l’idée de contrôler vos rétroviseurs…
Dès ces premiers signes, vous devez aller vous reposer à la première aire de repos sur l’autoroute (ou vous garer au plus vite lorsque vous êtes en ville).

Quelles sont les techniques pour éviter la somnolence au volant ?
– La meilleure, et de loin, est de se reposer régulièrement : arrêtez-vous toutes les 2 heures, idéalement 20 minutes. Tout l’été, « 1,2,3, siestez ! » avec la Fondation VINCI Autoroutes et l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV). Des aires de repos proposent les week-ends des espaces spécifiquement dédiés à la sieste.
– Evaluez votre niveau d’éveil ! L’application « Roulez éveillé » propose un test simple et rapide permettant aux conducteurs d’autoévaluer leur niveau d’éveil avant de prendre la route. L’application mesure le temps de réaction de l’utilisateur à l’apparition de stimuli visuels. Elle a été conçue et expérimentée dans le cadre d’une étude scientifique réalisée par le Centre d’Investigations Neurocognitives et Neurophysiologiques (Ci2N) de l’Université de Strasbourg. L’application « Roulez éveillé » est disponible sur iPhone (et sur Android à partir de septembre 2013)

Morgane Boileau

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 août 2013