24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Climat: ça chauffe pour les experts!

Réchauffement climatique ? On peut même parler de surchauffe parmi les experts du GIEC (Groupe international d’experts sur le climat). Prévisions erronées sur la fonte des glaciers de l’Himalaya ( prévue pour 2350 au lieu de 2035…), conflits d’intérêts, le GIEC est depuis quelques mois au cœur de plusieurs polémiques qui ont tendance à ternir sa réputation et à renforcer les convictions de ceux qui ne croient pas au réchauffement climatique.

 Pour tenter de rétablir la confiance, cinq climatologues reconnus publient dans la revue Nature, une tribune dans laquelle ils proposent de réformer le GIEC. Les cinq scientifiques de créer une  »Agence internationale du Climat » permanente et indépendante, et d’accélérer la fréquence de publication des rapports actuellement fixés à 5 ou 6 ans, et pourquoi pas de transformer le GIEC en une encyclopédie participative sur internet sur le modèle de Wikipedia.

 Et même si la plupart des climatologues restent convaincus du réchauffement climatique, la diffusion de mails scientifiques piratés et l’erreur colossale sur la date de la fonte des glaciers himalayens entache la réputation du GIEC. Prix Nobel de la paix 2007, il avait pourtant acquis une réputation internationale de haut niveau. Mais l’échec du Sommet de Copenhague a fait de lui l’un des bouc émissaires du fiasco.

Face à des critiques de plus en plus vives, le président du GIEC, Rajendra Pachauri, écarte toute idée de démission et se dit prêt à apporter sa contribution à la prochaine conférence des Nations unies sur le réchauffement climatique prévue au Mexique du 29 novembre au 10 décembre 2010.

Voir aussi : www.developpementdurablelejournal.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 février 2010