24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cholestérol: plusieurs sociétés savantes et associations de patients dénoncent une « absurde remise en cause »

Cholestérol: plusieurs sociétés savantes et associations de patients dénoncent une "absurde remise en cause" Plusieurs sociétés savantes et associations de patients ont dénoncé lundi, dans un communiqué commun, une « absurde remise en cause » des statines par le Pr Philippe Even dans son livre à paraître cette semaine. Les signataires estiment ainsi que « beaucoup d’arguments avancés ne sont pas documentés ou simplement inexacts » concernant ces traitements anticholestérol.

Quelques mois après avoir co-écrit avec le Pr Bernard Debré, le « Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » dans lequel il affirmait déjà que la prescription de statines était inutile dans 9 cas sur 10, le Pr Philippe Even a lancé une nouvelle offensive contre les statines dans son livre « la vérité sur le cholestérol ».

Les organisations signataires estiment ainsi que « ce nombreux scientifiques ont souligné le côté provocateur et très imprécis de ces deux livres, par des auteurs dont les champs de compétence médicale sont à la fois limités et discutables dans ce domaine d’expertise »

Parmi les cosignataires du communiqué figurent plusieurs sociétés savantes telles que le Collège National des Cardiologues français et le Collège des Cardiologues des Hôpitaux, mais également la Société française de cardiologie, la Fédération française de cardiologie, la Société française du diabète et plusieurs associations de patients, comme l’Alliance du coeur, France AVC et l’Association française des diabétiques.

« Beaucoup d’arguments avancés ne sont pas documentés ou simplement inexacts. L’importance donnée à ces ouvrages témoigne des travers de notre société – ou scandale rime trop souvent avec succès – mais nous ramène aussi à une médecine d’un autre siècle, préjudiciable pour tous. Nous recommandons aux patients de ne pas interrompre leur traitement sans consulter leur médecin traitant pour obtenir les informations et les éclaircissements qu’ils souhaitent »,  déclarent les organisations dans leur communiqué commun.

« Il n’y a pas un seul médicament en médecine préventive qui ait un niveau de preuves d’efficacité aussi élevé que les statines », relève le communiqué avant de souligner que « nier le bénéfice des statines et leur impact sur l’espérance de vie, c’est à la fois malhonnête (en niant les faits scientifiques) et dangereux (pour les patients qui de bonne foi arrêteront leur traitement) », soulignent-elles enfin.

Source : Collège National des Cardiologues français

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 février 2013