24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Chirurgie réparatrice, chirurgie esthétique : quels remboursements ?

Je souhaite modifier la taille de ma poitrine que je trouve trop petite ou encore mon enfant a les oreilles « décollées »… Quelle est la différence entre chirurgie réparatrice et chirurgie esthétique ? Et quelles interventions sont remboursées ou non ?

 Remboursée : la chirurgie réparatrice

Elle consiste à “reconstruire” la dégradation de l’apparence physique à la suite d’un accident, d’une maladie ou d’une malformation congénitale. Dans certains cas particuliers, par exemple une chirurgie du sein ou du nez, le remboursement est soumis à une entente préalable. Cette démarche doit préciser les raisons médicales qui justifient le remboursement de l’intervention. En l’effectuant, le médecin s’engage personnellement sur la véracité des informations fournies à l’Assurance Maladie. Le médecin conseil de l’Assurance Maladie a 15 jours pour valider cette entente préalable.

Non remboursée : la chirurgie esthétique

Elle permet à chacun de modifier/améliorer son apparence dans un souci d’esthétisme. C’est un choix purement personnel, non motivé par des raisons médicales.

Remboursé ou pas remboursé : quelques exemples…

– Je souhaite modifier la taille de ma poitrine que je trouve trop petite… Non remboursé
Remboursé par exemple :
la reconstruction d’un sein après son ablation en raison d’un cancer ou lors d’une absence totale et congénitale, de poitrine.

– Je souhaite refaire mon nez… Non remboursé
Remboursé si, par exemple,
à la suite d’une fracture du nez, des troubles respiratoires apparaissent et perdurent (soumis à entente préalable).

– J’ai stocké quelques kilos sur le ventre suite à ma grossesse, je voudrais les faire retirer… Non remboursé
Remboursé :
une dégradation majeure de la paroi abdominale (ventre en besace), mais celle-ci doit être prouvée par des informations précises (photos par exemple) fournies par le médecin dans le formulaire de l’entente préalable.

Autres exemples d’actes remboursés :
– Réparation d’une malformation, par exemple un bec de lièvre chez un petit enfant.

– Réparation des oreilles « décollées ».

Source : Cnamts

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 mars 2010