24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Chiropracteurs : consultations gratuites pour la semaine nationale pédiatrique

Les chiropracteurs se mobilisent pour mieux dépister les troubles de la colonne vertébrale, comme la scoliose chez les enfants. Du 1er au 06 juin, profitez de consultations gratuites dans le cadre de la semaine nationale pédiatrique. Objectif : établir un bilan vertébral personnalisé (offert), délivrer des conseils d’hygiène vertébrale et diététique adaptés et expliquer la chiropraxie pédiatrique.

La semaine nationale pédiatrique est destinée aux femmes enceintes, aux bébés, aux enfants et aux jeunes mamans. Organisée par l’association française de chiropraxie (AFC), les chiropracteurs ouvriront les portes de leur cabinet pour informer et conseiller sur les troubles de la colonne vertébrale, mais aussi pour sensibiliser à la nécessité d’une bonne hygiène vertébrale.

L’occasion de détecter les scolioses chez les ados et enfants, et aggravées à cause du poids des cartables. Les chiropracteurs pourront également déceler une éventuelle déformation du crâne, phénomène en forte augmentation.

=> Découvrez la liste par code postal des chiropracteurs qui participent à la semaine pédiatrique. La carte de France sera en ligne prochainement – d’autres chiropracteurs s’inscriront jusqu’à début juin)

L’association française de chiropraxie rappelle aussi que l’accouchement peut être traumatisant pour le bébé et la maman. La grossesse, l’accouchement ainsi que l’apprentissage des premiers pas du jeune enfant, peuvent engendrer des troubles articulaires et des tensions musculaires. Ces dysfonctionnements vertébraux, également causés par de mauvaises positions quotidiennes, sont responsables de gênes et de douleurs, qui peuvent apparaître des années plus tard.

La chiropraxie, thérapie manuelle de référence pour les soins du dos et des articulations, est particulièrement indiquée dans le traitement et la prévention des dysfonctionnements de l’appareil locomoteur (ou troubles musculo-squelettiques) et de leurs conséquences chez la femme enceinte, le nouveau-né, la jeune maman et l’enfant.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 mai 2015