24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Chambre de bébé : les dangers cachés de l’air intérieur

Sans le savoir, les bébés et les jeunes enfants sont exposés à des doses élevées de formaldéhyde et de composés organiques volatils (COV) à l’intérieur même de leur chambre à coucher.

C’est en tout cas le résultat d’une enquête sur la qualité de l’air intérieur dans les chambres d’enfants menée simultanément dans plusieurs pays européens (Allemagne, France, Grèce, Pays Bas, Belgique et Royaume Uni).

Dans 40% des cas, les valeurs mesurées sont supérieures à celles recommandées. Les composés organiques volatils (COV) qui se trouvent dans les peintures, les vernis ou encore les bois de placage des meubles peuvent causer des problèmes respiratoires.  Ainsi, ne pas aérer suffisamment la chambre de bébé peut s’avérer une réelle menace pour sa santé.

« Les nouveau-nés et les enfants des pays participants sont exposés à la pollution de l’air intérieur, qui peut être très préjudiciable à leur développement », explique Sascha Gabizon, directeur du FEAC. « Le résultat est alarmant, surtout lorsque vous vous rendez compte que ces jeunes enfants passent environ 90% de leur temps passé à la maison dans leur chambre ».

Le WECF (Women in Europ for a Common Futur ) présentera prochainement les résultats détaillés de cette enquête au cours de la Conférence ministérielle sur l’environnement et la santé « à Parme en Italie.

Source : www.wecf.eu

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 mars 2010