24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cervicalgies: les médicaments ne seraient pas la solution

Dans le cadre d’une étude financée par le National Institute of Health, récemment publiée dans les Annals of Internal Medicine[1], une équipe de chercheurs a mesuré l’efficacité de différents traitements des cervicalgies aigües et subaigües. A moyen comme à long terme, les manipulations chiropratiques se sont révélées plus efficaces que le traitement médicamenteux.

L’étude portait sur 272 participants divisés en trois groupes, l’un recevant des manipulations vertébrales de la part d’un chiropracteur, le second exécutant des exercices effectués à la maison 6 à 8 fois par jour, le troisième suivant un traitement médicamenteux prescrit par un médecin (AINS, narcotiques ou décontractant musculaire).

Les résultats suivants sont apparus :

– Après 12 semaines, 57 % des participants suivis par un chiropracteur et 48 % de ceux exécutant les exercices rapportaient une diminution de la douleur de l’ordre de 75 %. Ce même taux de diminution de la douleur n’est rapporté que par 33 % des participants recevant un traitement médicamenteux.

– Après un an, 53 % des deux premiers groupes rapportaient toujours 75 % de diminution de la douleur contre 38 % de ceux du troisième.

Pour Philippe Fleuriau, président de l’Association française de chiropratique (AFC), « il est extrêmement gratifiant qu’une étude de cette qualité vienne confirmer les résultats thérapeutiques qui sont quotidiennement rapportés par nos patients ».

Rappelons que les cervicalgies aigües (dont la plus connue est le torticolis) concernent 30 à 50% de français selon l’assurance maladie.

Source : Association française de chiropratique (AFC)

[1]1 Bronfort G, Evans R et al. (2012) Spinal Manipulation, Medication, or Home Exercise With Advice for Acute and Subacute Neck Pain. Ann Intern Med. 2012 ;156:1-10. http://annals.org/article.aspx?articleid=1033256

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 septembre 2012