24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cardiologie : le palmarès de l’Express des meilleurs hôpitaux et cliniques

 

Dans son dossier du 12 septembre intitulé «Cardiologie, le palmarès des meilleurs hôpitaux et cliniques », l’Express publie son palmarès des 240 meilleurs hôpitaux et cliniques. Ce dernier comprend trois tableaux sur le traitement de l’infarctus du myocarde (190 établissements prenant en charge au moins 100 infarctus sont évalués) , l’angioplastie des coronaire par stent (208 structures assurant au moins 100 interventions) et le pontage aorto-coronarien (58 hôpitaux et cliniques autorisés).

Infactus : les CHU de Toulouse et Dijon arrivent en tête devant Nancy, le CHU Chenevier-Mondor à Créteil (AP-HP), le CHR de Metz-Thionville, le CHU de Grenoble, l’hôpital Jacques-Coeur à Bourges, le CHU de Caen, le CHU de Bordeaux et la clinique Pasteur à Toulouse.

Angioplastie avec stent, le CHU et la clinique Pasteur de Toulouse sont respectivement 1er et 2ème . Viennent ensuite la clinique Pasteur d’Essey-lès-Nancy, l’hôpital privé Saint-Martin de Caen, l’Institut Jacques-Cartier à Massy (Essonne), la Pitié-Salpêtrière (AP-HP) à Paris, le CHU de Caen, et trois ex-aequo à la huitième place: le CHU Chenevier-Mondor à Créteil, le CH de La Rochelle et le CHU de Nancy.

Pontage coronarien, le podium est tenu par Pitié-Salpêtrière puis l’Institut Jacques-Cartier et le CHU de Bordeaux. Viennent ensuite le CHU Félix-Guyon – Saint-Denis de la Réunion, la clinique Saint-Augustin à Bordeaux, le groupe hospitalier Bichat-Claude-Bernard à Paris (AP-HP), le CHU de Toulouse, la clinique de la Sauvegarde à Lyon, la clinique Pasteur à Toulouse . Trois ex-aequo au 10ème rang: les CHU de Rennes et Dijon ainsi que la clinique Saint-Gratien à Tours.

Les cinq critères retenus sont le nombre de séjours, la durée moyenne de séjour, la diversité, la complexité des interventions et la notoriété. L’étude est menée en association avec Swiss Life à partir de données médicales issues et éditées par sa filiale Carte Blanche. Les données de 2010 ont été acquises auprès de l’ Agence Technique de l’information sur l’Hospitalisation (Atih) qui dépend du ministère de la Santé. Leur traitement a été assuré par Santé Value qui a mis au point l’outil Guidhospi, édité par Carte Blanche.

Source : Réseau CHU et http://www.lexpress.fr/palmares/palmares-infarctus/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 septembre 2012