24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cancers professionnels : une brochure qui donne « des clefs pour agir »

En France, 1 cancer sur 10 aurait une origine professionnelle. Face à cet enjeu de santé publique, l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) et la FNATH, association des accidentés de la vie, publient un livret inédit : « cancers professionnels, des clés pour agir » pour faire connaître et reconnaître ces cancers.En France, on estime que 13,5 % des salariés sont exposés à un ou plusieurs facteurs cancérogènes sur leur lieu de travail. Cela représente près de 2,37 millions de personnes. Les cancers professionnels touchent entre 13 000 et 30 000 (1) personnes par an.

Une brochure d’information pour mieux comprendre
Qu’est ce qu’un cancer professionnel ? Quels sont les risques sur le lieu de travail ? Comment se protéger ? Que faire en cas d’exposition ? Comment faire reconnaître l’origine professionnelle du cancer ? L’ARC et la FNATH publient une brochure, accessible et gratuite, qui vise à répondre aux interrogations du public et à mieux appréhender ces cancers.

La brochure « cancers professionnels, des clés pour agir » (32 pages) est disponible gratuitement sur les sites web :
– de l’ARC – rubrique « Mieux nous connaître » www.arc-cancer.net
– de la FNATH www.fnath.org ou www.reseauvigilance.org

Des maladies fréquentes mais mal connues
Un cancer est dit « professionnel » lorsqu’il est la conséquence de l’exposition d’un travailleur à un facteur cancérogène sur son lieu de travail. Les hommes sont plus touchés par ces cancers, représentant 84 % des cas, car ils ont plus fréquemment des métiers qui les confrontent à des agents cancérogènes. Dans 70 % des cas, les cancers d’origine professionnelle touchent les ouvriers. Selon l’Institut National de Recherche et Sécurité (INRS), les secteurs où le risque professionnel est le plus élevé sont l’industrie du bois, la métallurgie, la chimie et la plasturgie, le BTP et les carrières.

Les substances ou produits à l’origine des cancers sont nombreux et largement présents dans le monde du travail. Il peut s’agir d’agents chimiques (l’amiante, les poussières de bois, les goudrons, les métaux lourds…), d’agents physiques (rayonnements radioactifs ou non) ou biologiques (certains virus comme ceux des hépatites). Les cancers se déclenchent des décennies après l’exposition à ces produits.

Les cancers professionnels les plus fréquents correspondent à des localisations variées : cancers du poumon, de la vessie, de la peau, du larynx… Il est estimé que chez les hommes, par exemple, 85 % des cancers de la plèvre ou encore 7 à 40 % des cancers du nez ou du sinus ont une origine professionnelle2.

1 sources : Institut de veille sanitaire, Ministère du travail

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 juin 2010