L’Institut Curie vient de dévoiler, pour la 3e année consécutive, les résultats de son Observatoire cancer Institut Curie – Viavoice 2015. Les Français et les médecins hospitaliers sont unanimes : l’information du patient est un domaine essentiel à développer dans le parcours de soin.

Les informations scientifiques et médicales restent au coeur des préoccupations. Cependant, lorsqu’on leur demande sur quel sujet le niveau d’information des patients devrait être amélioré, les avis divergent. Les médecins hospitaliers se concentrent essentiellement sur la survie du patient et sa qualité de vie, et souhaitent une meilleure information sur l’aspect ‘technique’ de la prise en charge (les effets secondaires arrivent en tête avec 37 % de réponse vs. 3 % du côté du grand public).

Les Français, quant à eux se sentent plus concernés par des informations ‘contextuelles’ sur le cancer, le traitement (21 %) et le fonctionnement de la maladie (16 %). Mais pour eux c’est avant tout l’information sur « la prévention et la récidive » qui devrait être enrichie (33 % des réponses vs. 9 % des médecins interrogés).

Extrait de l'Infographie de l'Observatoire cancer Institut Curie - Viavoice 2015Toutefois, les Français semblent avoir peu d’attente sur une amélioration de l’information de l’impact économique (2 %), professionnel (1 %) et familial (2 %) ou même intime (1 %) du cancer

Des médecins généralistes en difficulté
Lorsqu’on demande aux médecins généralistes quelles sont les principales difficultés rencontrées pour informer leurs patients sur des pathologies lourdes comme le cancer, ils citent avant tout la gestion psychologique du patient (36 %) : ils doivent, en plus des aspects médicaux, accompagner le patient lors du moment difficile de l’annonce de la maladie et le soutenir au cours de son traitement ainsi que dans la phase d’après-cancer.

Les médecins généralistes évoquent ensuite leurs connaissances insuffisamment poussées en cancérologie : ils doivent expliquer le cancer à leurs patients et faire leur éducation thérapeutique alors qu’ils se sentent eux-mêmes insuffisamment informés sur les traitements en cancérologie en général (difficulté soulignée par 26 % d’entre eux) et sur les traitements spécifiques de leur patient (pour 19 % d’entre eux).

Par ailleurs, le temps en face à face de la consultation ne suffit plus. 93 % des Français aimeraient disposer d’explications plus pédagogiques pour mieux comprendre ce qui a été dit, et 84 % souhaiteraient avoir la possibilité de lire ou écouter de nouveau ce qui a été dit.

Enfin, 86 % des Français souhaiteraient échanger et partager avec d’autres patients ayant la même maladie.

Vers une information individualisée

L’Institut Curie développe un espace personnalisé et sécurisé pour ses patients, myCurie.fr, afin de délivrer une information individualisée. Chaque patient aura accès à la liste des médecins intervenants dans son parcours, pour les joindre directement, consulter ses rendez-vous, disposer d’explications sur ses examens et leur déroulement, les traitements et les effets secondaires possibles, des conseils spécifiques et adaptés…

« Cela sera utile, notamment pour les patients en cours de chimiothérapie, car les effets secondaires peuvent être très différents d’un traitement à l’autre », explique le Dr Alain Livartowski.

myCurie.fr sera accessible via internet, sur tablette et sur téléphone portable. Actuellement en phase de test auprès de patients volontaires, il sera, à l’automne 2015, déployé auprès des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, auprès de patient traités pour des tumeurs pulmonaires ou pour des tumeurs hématologiques sur le site de Paris et le site de Saint-Cloud. En 2016, myCurie.fr sera progressivement mis à disposition pour tous les patients pris en charge à l’Institut Curie.

Source : Institut Curie

Étude réalisée du 25 mai au 02 juin 2015 par téléphone, auprès d’un échantillon de 200 médecins, représentatif des médecins généralistes résidant en France métropolitaine.

Étude réalisée en ligne auprès d’un échantillon de 54 médecins de l’Institut Curie, réalisée par l’institut Curie du 28 mai au 08 juin 2015.

Étude réalisée du 25 mai au 02 juin 2015 par téléphone, auprès d’un échantillon de 1 001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Journée Mondiale du Lavage des Mains : les Françai... Près d'un employé français sur deux ne se lave pas systématiquement les mains après être allé aux toilettes ! C'est un des résultats de deux études in...
Cancers professionnels : des consultations dédiées... Environ 4 à 8,5 %, c’est-­à-­dire 11 000 à 23 000 nouveaux cas de cancer, seraient la conséquence d'une exposition à des agents cancérogènes dans le c...
Les cancers à prédisposition génétique inquiètent... Cancer héréditaire, cancer d'origine génétique, prédisposition au cancer... toutes ces expressions mal maîtrisées des Français sont source de stress. ...
Dépassements d’honoraires: certains médecins... Une enquête du Monde publiée mardi et menée à partir des données du site Ameli.fr de l'Assurance maladie révèle que soixante-six médecins installés da...
Généralisation du tiers payant : les Français sont... Selon une enquête BVA/MNH*, les Français sont très partagés sur le projet de généralisation du tiers payant actuellement en débat. En effet, 50% s’...
Une version actualisée du guide « Mon enfant a un ... L’Institut national du cancer et la Société de lutte contre les cancers et les leucémies de l’enfant et de l’adolescent (SFCE) viennent d'actualiser l...
Cancer colorectal : le 3ème cancer le plus fréquen... Le cancer colorectal est une tumeur maligne de la muqueuse du côlon ou du rectum. Le côlon et le rectum constituent la dernière partie du tube digesti...
« Une Jonquille pour Curie » : une semaine pour fa... « Une Jonquille pour Curie » est une semaine de mobilisation solidaire contre le cancer. L’objectif : collecter des fonds afin que l’Institut Curie, a...
Un Français sur deux aurait encore peur du dentist... Un Français sur deux aurait encore peur d'aller chez le dentiste selon une étude réalisée par OpinionWay pour Doctolib. Les femmes et les jeunes de 2...
AVC, cancer, diabète… : 16 millions de décès... Maladies cardiaques ou pulmonaires, accident vasculaire cérébral, cancer ou encore diabète... L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de publi...
Cancer: une consultation pour aider les patients à... Soins, examens, périodes d'hospitalisation, rythment la vie du malade mais aussi celles de son entourage. Difficile dans ce contexte de prévoir et sur...
« Soirée d’Amélie » Mauresmo contre le cance... Assistez à la grande Soirée d'Amélie Mauresmo et la Ligue contre le Cancer à l'occasion du 22 ème Open GDF-Suez ! Les plus célèbres joueurs de tennis ...
Octobre rose 2013 : mobilisation en faveur du dépi... Octobre rose est le mois de mobilisation nationale contre le cancer du sein avec des actions organisées en région et une mobilisation de toutes les as...
La crise économique influence aussi la sexualité d... Selon une étude récemment commandé par le laboratoire Pfizer et menée sur 6249 hommes et femmes dans 7 pays européens, concernant leur sexualité selon...
Cancer du sein et traitement de la ménopause : com... Commencer un traitement hormonal peu de temps après l’installation de la ménopause plutôt que quelques années plus tard ne limite pas le risque de can...
Cancers : des traitements sur mesure adaptés à not... Personnaliser le plus possible les traitements contre le cancer afin d’améliorer leur efficacité est l’ambition poursuivie par les chercheurs de l’Uni...