24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cancer : lancement de l’émission « On ira tous à l’hôpital », avec Bernard Giraudeau

A l’occasion de la semaine nationale de lutte contre le cancer, La Maison du cancer lance l’émission vidéo « On ira tous à l’hôpital » : le comédien et écrivain Bernard Giraudeau en est le « grand témoin ». Porte-voix des malades, il alerte l’opinion publique sur les dysfonctionnements croissants des services en cancérologie. De plus en plus de malades mais de moins en moins de soignants…

Alors que le cancer va concerner un homme sur deux, une femme sur trois dans sa vie, on ne peut plus rester passif face à un tel fléau. Malades, proches de malades, soignants, citoyens responsables, nous sommes tous interpellés par l’expansion de la maladie, ses causes, l’organisation des soins, et la recherche de solutions.

Postées régulièrement sur le site, les questions portées par Bernard Giraudeau appellent vos réactions et commentaires. « Nous attendons vos réponses, vos expériences, votre vécu. Plus ces réactions seront nombreuses, plus nous formerons une communauté solide et résolue à faire évoluer les choses », explique l’équipe du site. Parallèlement, l’équipe de La Maison du cancer mènera l’enquête auprès des pouvoirs publics et des directions d’hôpital, et publiera le fruit de cette recherche dans des articles sur le site.

Dans cette première vidéo consultable sur le site www.la-maison-du-cancer.com, Bernard Giraudeau explique les raisons de son engagement et détaille le principe de l’émission.

La maison du cancer : ce site, créée par deux journalistes professionnelles, est né d’un constat : les personnes touchées par un cancer ont du mal à trouver des réponses concrètes aux questions qu’elles se posent sur la façon de vivre le cancer au quotidien. Les malades, leurs proches trouveront sur http://www.lamaisonducancer.com/ une information large, rigoureuse et indépendante sur toutes les questions soulevées par cette pathologie, des plus pratiques : aides juridiques et sociales, conseils pour mieux supporter les traitements …, aux plus sensibles : problèmes de fertilité, discrimination etc. Une large place est accordée à la prévention, en amont de la maladie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 mars 2010