Le nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein lancé aujourd’hui renforce l’information de toutes les femmes et prévoit notamment la mise en place de deux consultations dédiées à la prévention, à 25 ans, consultation prise en charge à 100% par l’Assurance maladie, et à 50 ans.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait annoncé en octobre 2016 la prise en charge à 100% par l’Assurance maladie d’examens de dépistages supplémentaires pour les femmes particulièrement exposées. Aujourd’hui, la Ministre lance un nouveau programme de dépistage organisé du cancer du sein, qui renforce l’information des femmes dès 25 ans et améliore le suivi de toutes les femmes.

Une meilleure information des femmes à 25 ans : prévenir avant de dépister

Une consultation dédiée à la prévention de tous les cancers sera proposée aux femmes de 25 ans pour les sensibiliser à l’intérêt du dépistage et les informer sur les modalités de dépistage ou de suivi, selon les antécédents et les facteurs de risque de chacune. Cette consultation sera également l’occasion d’informer les femmes sur le dépistage du cancer du col de l’utérus, et plus globalement sur les facteurs de risques comportementaux (tabac et alcool, habitudes alimentaires, activité physique, etc.), la contraception ou les infections sexuellement transmissibles. Cette consultation sera intégralement prise en charge par l’Assurance maladie dès le 1er janvier 2018.

De 50 à 74 ans : un suivi personnalisé, coordonné et impliquant davantage le médecin traitant

Une seconde consultation dédiée à la prévention et au dépistage sera proposée aux femmes à 50 ans, organisant un suivi personnalisé prenant en compte leurs éventuels facteurs de risque. Par ailleurs, l’échographie prescrite si nécessaire en complément de la mammographie, sera réalisée sans dépassements d’honoraires à compter de 1er janvier 2018.

« La meilleure chance pour guérir du cancer du sein, c’est le dépistage. Pourtant, encore trop peu de femmes ont recours au dépistage organisé. C’est pourquoi je veux que chaque femme de 25 ans bénéficie d’une consultation dédiée et que chaque femme à 50 ans bénéficie d’un suivi plus personnalisé. Donner un nouvel élan au dépistage du cancer du sein pour mieux garantir la santé des femmes, c’est tout l’objet de ce programme», a déclaré Marisol Touraine.

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme en France. C’est aussi la 1ère cause de mortalité par cancer chez la femme, avec près de 12 000 décès par an. Pourtant, s’il est détecté tôt, ce cancer est guéri dans 9 cas sur 10. Son dépistage est un enjeu majeur de santé publique.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Cancer du sein : l’ARC fait le point sur les nouve... Aujourd’hui, le cancer du sein est l’un des cancers pour lequel le taux de survie est le plus élevé, on guérit plus de 70% des cancers du sein. Ceci e...
Octobre Rose : la Ville de Paris mobilisée pour le... Afin d’obtenir une plus forte adhésion du public et des femmes au dépistage, la Ville de Paris et ses partenaires ont décidé, dans le cadre d’une expé...
Cancer du sein: une vie intime détériorée pour plu... A l'Institut Curie, une étude menée par les psycho-oncologues a permis d’identifier les  retentissements du cancer du sein sur la vie intime des femme...
L’Association « belle & bien » particip... Chaque année, l'Association participe à la course Odysséa, qui permet de récolter des fonds afin de lutter contre le cancer du sein. Dimanche 6 octobr...
Ralph Lauren et la lutte contre le cancer du sein Depuis plus de 20 ans, la Fondation Ralph Lauren lutte contre le cancer du sein. En effet, à la fin des années 1980, Ralph Lauren a été diagnostiqué a...
Cancer du sein et traitement de la ménopause : com... Commencer un traitement hormonal peu de temps après l’installation de la ménopause plutôt que quelques années plus tard ne limite pas le risque de can...
Cancer du sein : plus de 2,5 millions de femmes dé... A l’occasion d’octobre rose, Santé publique France publie une infographie sur les dernières données sur l’incidence et le dépistage du cancer du sein ...
Cancer du sein: 3 à 6 verres de vin par semaine au... Une étude publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) montre que la consommation de trois à six verres de vin par semaine...
Dépistage du cancer du sein : plus que quelques jo... L'Institut National du Cancer (INCa) rappelle que la voix des femmes compte pour que demain le dépistage du cancer du sein s’améliore. Jusqu'au 31 mar...
Cancer du sein: Nora Berra lance l’édition 2011 d’... Nora Berra, Secrétaire d’Etat chargée de la Santé, a lancé  mercredi, « Octobre rose, le mois du dépistage organisé du cancer du sein ». Alors que le ...
Cancer du sein : quels sont les véritables facteur... La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié lundi des recommandations sur les facteurs de risque du cancer du sein et a identifié ceux nécessitant un dé...
Cancer du sein : 8ème édition du Ruban de l’... Le Ruban de l'Espoir entamera le 1 octobre 2015 sa 8ème édition de sensibilisation au cancer du sein avec pour thématiques : le bien-bouger, le bien-m...
Cancers du sein : un nouveau guide sur les traitem... Un nouveau guide réactualisé sur les traitements des cancers du sein vient d'être publié par l’Institut national du cancer et la Ligue nationale contr...
Lymphoedème : un nouveau traitement thermal en Mid... Le lymphoedème est un œdème de lymphe qui se forme aux endroits où le liquide lymphatique s’accumule. Cette pathologie douloureuse et handicapante est...
Octobre rose : les CHU se mobilisent pour le dépis... A l'occasion d'octobre rose, mois international de lutte contre le cancer du sein, les CHU relaient les recommandations... Le dépistage organisé du ca...
Obésité et cancer du sein: un mélange à risque L’obésité, outre ses conséquences directes sur la santé (maladies cardiovasculaires, diabète), est de plus en plus soupçonnée de jouer un rôle dans le...