L’INCa lance le 15 juin une campagne radio et met à disposition du public des documents d’information sur le frottis et la vaccination préventive. Objectif : sensibiliser les femmes à l’importance de la prévention et du dépistage du cancer du col de l’utérus.

Chaque année en France, le cancer du col de l’utérus touche près de 3 000 femmes. Or, face à ce cancer, il existe aujourd’hui deux moyens d’agir efficaces et complémentaires : la vaccination contre les types de papillomavirus humains (HPV) les plus répandus, à l’origine de 70 % des cancers du col de l’utérus. Cette vaccination est désormais recommandée aux jeunes filles dès l’âge de 11 ans et le dépistage régulier par frottis pour toutes les femmes de 25 à 65 ans, qu’elles soient vaccinées ou non.

Cancer du col de l’utérus : mois de mobilisation pour le dépistagePour rappeler aux femmes l’importance du frottis de dépistage tous les trois ans et jusqu’à 65 ans, l’INCa lance, le 15 juin, une campagne radio d’information. La réalisation d’un frottis régulier reste, en effet, essentielle même pour les femmes ayant bénéficié d’une vaccination préventive. Elle permet de détecter précocement des lésions pré-cancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus et de pouvoir ainsi mieux les prendre en charge.

Des documents d’information synthétiques sur le dépistage du cancer du col de l’utérus et la vaccination sont également mis à disposition, via le site Internet de l’INCa.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !