24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Cancer de la prostate: les autotests de dosage du PSA interdits en France

Dans un communiqué, l’INCa indique que l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’interdire, par décision du 24 août 2012 à paraître au Journal officiel, la mise sur le marché, l’importation, la distribution en gros et la délivrance au public des dispositifs médicaux d’autodiagnostic par dosage d’un marqueur potentiel du cancer de la prostate (PSA).

Il s’agit d’une décision de précaution destinée à assurer la cohérence des pratiques et recommandations nationales relatives au diagnostic précoce du cancer de la prostate en France.
L’ANSM considère que la mise à disposition du grand public d’un dispositif médical d’autodiagnostic permettant la réalisation par le patient lui-même du dosage du PSA est incompatible avec les recommandations des autorités sanitaires françaises, elle vient donc d’interdire ces produits en France. Cette décision s’appuie sur des données scientifiques et de santé publique.

L’INCa, en association avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Association française d’urologie (AFU), prépare un guide destiné aux professionnels de santé permettant d’informer au mieux les hommes souhaitant s’engager dans un dépistage individuel du cancer de la prostate. Ce guide sera disponible à la fin de l’année.

– Consulter le point d’information ANSM/INCa/AFU sur l’interdiction en France des autotests de dosage du PSA (50.85 KB)

Source : INCa

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 septembre 2012