Calendrier vaccinal: les nouveautés 2013 Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) vient de présenter les nouveautés du calendrier vaccinal pour 2013. Une version qui se veut simplifiée dont le but est de n’administrer que « le strict nombre d’injections vaccinales nécessaires à une bonne protection, de faciliter le suivi du calendrier vaccinal pour les patients adultes et pour les médecins d’améliorer l’acceptabilité des vaccinations et par voie de conséquence la couverture vaccinale tout en assurant une protection tout au long de la vie ».

Le calendrier vaccinal 2013 introduit des modifications importantes, tant en ce qui concerne la vaccination du nourrisson, que des rappels prévus chez l’enfant, l’adolescent et l’adulte.

Les nouvelles recommandations en 2013 pour les professionnels de santé

Le nourrisson

• le remplacement du schéma de primovaccination contre la diphtérie (D), le tétanos (T), la coqueluche (vaccin coquelucheux acellulaire : Ca), la poliomyélite (P) et les infections invasives à Haemophilus influenza de type b (Hib) de type « 3+1 » (trois injections à un mois d’intervalle suivies d’un rappel entre 16 et 18 mois), par un schéma simplifié « 2+1 » comportant deux injections aux âges de 2 et 4 mois, suivies d’un rappel avancé à l’âge de 11 mois pour ces cinq valences ;

• l’avancement à l’âge de 11 mois des rappels contre l’hépatite B (VHB) et contre les infections invasives à pneumocoque (PnC), selon le schéma de vaccination 2, 4, 11 mois ;

• l’administration de la première dose de vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) pour tous les enfants à l’âge de 12 mois, quel que soit le mode de garde en dehors de période épidémique, la seconde dose étant recommandée entre 16 et 18 mois ;

• la vaccination contre les infections invasives à méningocoque de sérogroupe C est quant à elle recommandée à l’âge de 12 mois (en co-administration possible avec la première dose de ROR).

L’enfant et l’adolescent

• un rappel contre la coqueluche (Ca) à l’âge de 6 ans, qui est désormais recommandé avec celui déjà prévu à cet âge là contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite ;

• un rappel contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite entre 11 et 13 ans avec désormais des concentrations réduites d’anatoxine diphtérique et d’antigènes coquelucheux (dTcaP) ; ce rappel peut être co-administré avec l’une des trois doses de la vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV) recommandée chez les jeunes filles entre 11 et 14 ans.

L’adulte

• les rappels contre la diphtérie à dose réduite en anatoxine, le tétanos et la poliomyélite (dTP) se font désormais à âge fixe et non plus à des intervalles de temps (anciens rappels « décennaux »). Compte tenu des données disponibles sur la durée de protection, ceux-ci sont recommandés aux âges de 25, 45 et 65 ans. Puis, compte tenu de l’immunosénescence au-delà de 65 ans, un intervalle de 10 ans est recommandé entre chaque rappel, soit à 75, 85 ans, etc… ;

• un rappel contre la coqueluche à dose réduite en antigènes coquelucheux, en complément de la stratégie de cocooning, est recommandé à l’âge de 25 ans (dTcaP).

Par ailleurs, le calendrier vaccinal 2013 introduit de nouvelles recommandations concernant la vaccination contre :

• la grippe saisonnière

Les patients atteints de maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose sont ajoutés à la liste des personnes éligibles à la vaccination ;

• les infections invasives à méningocoque de sérogroupe non B

Pour les personnes éligibles à la vaccination par un vaccin tétravalent A, C, Y, W135, il est recommandé de privilégier l’utilisation des vaccins tétravalents conjugués (selon les AMM respectives des deux vaccins disponibles en France : à partir de l’âge de un ou 2 ans). Entre 6 mois et un an, seul le vaccin bivalent non conjugué A + C peut être utilisé contre les infections invasives à méningocoque A ;

• les infections à papillomavirus humains (HPV)

La vaccination des jeunes filles est recommandée entre 11 et 14 ans. Par ailleurs, le rattrapage vaccinal est désormais recommandé jusqu’à l’âge de 20 ans (19 ans révolus), la vaccination étant d’autant plus efficace que les jeunes filles n’ont pas encore été exposées au risque d’infection par le HPV ;

• la rage

En pré-exposition, après le schéma J0, J7 et J21 ou 28, les rappels à un an puis tous les cinq ans ne sont plus recommandés systématiquement. Pour les professionnels exposés (vétérinaires, personnels de laboratoire manipulant du matériel contaminé…), les rappels seront fonction du niveau de risque d’exposition et des contrôles sérologiques. Pour les chiroptérologues, le rappel à un an reste systématique, les suivants seront fonction des sérologies annuelles ;

• la rougeole, les oreillons et la rubéole

Un délai d’au moins neuf mois est à respecter chez une personne ayant reçu des immunoglobulines en prophylaxie post-exposition de la rougeole, avant de la vacciner contre la rougeole, les oreillons et la rubéole ;

• la typhoïde

Durant la période de difficultés en approvisionnement des vaccins contre la typhoïde, les vaccinations sont assurées exclusivement dans les centres de vaccination habilités contre la fièvre jaune.

Pour plus d’informations : le site du ministère de la Santé et l’avis du HSCP.

Source : HCSP

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Paludisme : un vaccin aux résultats prometteurs Un vaccin contre le paludisme a montré lors d’une étude des résultats prometteurs chez des enfants au Burkina Faso. En 2009, le paludisme a été respon...
Grippe A : les médecins libéraux pourront vacciner... Roselyne Bachelot a réuni jeudi 7 janvier au ministère de la Santé et des Sports, les représentants des médecins libéraux et le président du conseil n...
Asthme : un vaccin prometteur à base d’ADN d&rsquo... Dans une étude à paraitre dans la revue Human Gene Therapy, les chercheurs de l’Inserm et du CNRS décrivent un vaccin novateur contre un des allergène...
Grippe H1N1 : quelles précautions pour les femmes ... Enceinte, j’ai plus de risque de développer une forme grave de la grippe A(H1N1). Je prends donc toutes les précautions pour me protéger. Pour évit...
Grippe H1N1, H3N2, B : l’OMS recommande trois souc... L'OMS vient de recommander jeudi la diffusion l'an prochain d'un vaccin protégeant contre tous les virus entraînant des syndromes grippaux y compris l...
Grippe H1N1 : nouvelles livraisons de Panenza, le ... Le ministère de la Santé annonce que l'approvisionnement de la France en vaccins est complété par de nouvelles livraisons de Panenza, le vaccin sans a...
Grippe saisonnière : le vaccin disponible dans les... Pour la saison 2011/2012, le vaccin sera disponible dans toutes les pharmacies dès le 29 septembre, indique le Groupe d'Expertise et d'Information sur...
Un 1er vaccin contre la dengue autorisé au Mexique... Le premier vaccin au monde pour la prévention de la dengue a été autorisé au Mexique, a annoncé mercredi le laboratoire français Sanofi Pasteur. D'apr...
La Semaine mondiale de la vaccination débute le 20... La Semaine mondiale de la vaccination – qui débute le 20 avril – a pour objectif de promouvoir l’utilisation de vaccins pour protéger ou «immuniser» l...
Hépatite C : vers la mise au point d’un vaccin ?... Pour la première fois, les chercheurs européens sont parvenus à produire chez l’animal des anticorps à large spectre contre le virus de l’hépatite C. ...
Grippe A : les vaccins disponibles en pharmacies d... Depuis aujourd’hui, lundi 1er février, les médecins de ville peuvent se procurer auprès des pharmaciens d'officine les doses de vaccins et les seringu...
Grippe H1N1 : une vaccination spécifique pour les ... La préfecture de la région Ile-de-France  a mis en place une vaccination spécifique sur rendez-vous à l’hôpital Necker de Paris pour les personnes pré...
Vaccination grippe H1N1 : les médecins du travail ... Brice Hortefeux, le ministre de l'Intérieur et président de la Cellule Interministérielle de Crise et Roselyne Bachelot, la ministre de la santé , ont...
Méningite : un vaccin remboursé Le remboursement du vaccin anti-méningococcique C conjugué vient d’être annoncé par le Journal officiel. Cette décision est conforme à la recommandat...
Poliomyélite : les Nations Unies luttent pour évit... Même si la poliomyélite (maladie extrêmement contagieuse) a été éradiquée sur plus de 99 % de la planète, tant qu’un seul enfant restera infecté, tous...
Grippe H1N1 : ouverture de certains centres le dim... A l'issue de la réunion interministérielle mardi sur l'organisation de la campagne de vaccination contre la grippe A (H1N1), le Premier ministre a ann...