Dans le cadre de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014), le gouvernement va demander un « effort » de 577 millions d’euros aux établissement  de santé. Le baisse des prix des médicaments devrait permettre d’économiser près un milliard d’euros.

Le gouvernement vient de présenter les mesures de son projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2014) dont l’objectif est de ramener le déficit en dessous de 13 milliards d’euros le pour le régime général et le fonds de solidarité vieillesse. Soit une réduction de 3,4 milliards d’euros par rapport à 2013.

Le taux de progression de l’objectif national de dépenses d’assurance maladie (ONDAM) sera ramené à 2,4% en 2014. « Cet effort de maîtrise des dépenses est particulièrement important : à titre de comparaison, les dépenses d’assurance maladie ont augmenté en moyenne de 4,2% par an entre 2002 et 2011 », souligne le gouvernement. Cela représente un effort de 2,4 milliards d’euros d’économies.

Pour les soins de ville, les mesures d’économie représenteront un montant d’1,76 milliard d’euros. Elles résulteront d’évolutions du prix des médicaments, à hauteur de 870 millions d’euros (optimisation du prix des génériques, convergences de prix au sein du répertoire, baisses de prix de médicaments sous brevet) ; d’évolutions du prix des dispositif s médicaux, à hauteur de 70 millions d’euros ; d’actions de maîtrise médicalisée des dépenses, visant à une plus juste prescription, à hauteur de 600 millions d’euros ; de mesures de baisse tarifaire pour certains professionnels de santé (biologistes, radiologues) à hauteur de 130 millions d’euros ; de l’effet sur 2014 de mesures engagées en 2013, à hauteur de 90 millions d’euros.

Pour les établissements de santé, les mesures d’économies représenteront 577 millions d’euros. Elles résulteront d’économies sur les produits de santé de la liste en sus, dont l’évolution en 2013 est particulièrement dynamique, à hauteur de 138 millions d’euros (88 millions d’euros pour les médicaments et 50 millions d’euros pour les dispositifs médicaux) et des mesures d’efficience à l’hôpital, notamment par le biais de la politique des achats et du renforcement de la pertinence des prises en charge.

« En 2014 comme en 2013, les mesures d’économie ne comprendront aucune mesure de déremboursement à l’encontre des Français », souligne le gouvernement indiquant que le taux de prise en charge publique des dépenses de santé sera stabilisé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Sécu : le gouvernement dément les nouvelles taxes... Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Bernard Cazeneuve, le ministre délégué chargé du Budget, ont démenti jeudi "ave...
Hôpital, maisons de retraite… Où meurt-on en... Selon une étude de l'Ined publiée dans Population qui analyse «La fin de vie en France», la mort survient à des âges de plus en plus élevés et souvent...
Le Tiers payant étendu aux femmes enceintes et aux... À partir du 1er juillet, le tiers payant sera étendu aux femmes enceintes et aux personnes en affection de longue durée (ALD). « Un progrès social maj...
L’école à l’hôpital : comment ça fonct... Lorsque les enfants et adolescents sont hospitalisés, ils peuvent suivre un enseignement aménagé. C'est ce qu'on apppelle communément "l'école à l'hôp...
Dépendance : une mission pour prévenir et traiter ... A la veille du lancement de l’Année européenne du « Vieillissement actif et de la solidarité entre les générations », Nora Berra a missionné le Profes...
Quand a-t-on une tension artérielle élevée ? Brassard à tension posé sur un bureauCrédit: OMS/C. Black Une tension artérielle supérieure à 130/80 mmHg est considérée comme élevée. La tension ...
Sept Français sur dix s’estiment en bonne santé... Sept Français sur dix s’estiment en bonne santé en 2013, dont trois sur dix en très bonne santé selon les chiffres du dernier baromètre d’opinion de l...
Une campagne pour rappeler que le médicament n’est... L’Ordre national des pharmaciens vient de lancer une nouvelle campagne afin de rappeler au grand public à l’importance des pharmacies et des pharmacie...
Urgences : pour sept patients sur dix, les soins d... Selon une étude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), l’accueil et l’orientation aux urgences se r...
Grippe : le pic épidémique franchi dans la plupart... Environ 2,5 millions de personnes ont été touchées à ce jour par la grippe saisonnière depuis le début de l’épidémie. Le pic épidémique est franchi da...
Cancer de la peau : un nouveau médicament autorisé... La Commission européenne vient d'approuver la commercialisation du médicament Odomzo® (sonidegib) du laboratoire suisse Novartis. Ce nouveau traitemen...
Ibuprofène : le risque cardiovasculaire augmente l... L’ibuprofène est l’un des médicaments les plus utilisés pour la prise en charge de la douleur et de la fièvre. Selon l'Agence européenne des médicamen...
Les médicaments anti-montée de lait déconseillés p... L’agence française du médicament (ANSM) considère que les produits à base de bromocriptine (Parlodel® et Bromocriptine Zentiva®), des médicaments cont...
Les vente de pilules de 3e et 4e générations chute... Selon l'Agence du médicament (ANSM), les ventes de pilules de 3ème et 4ème générations ont diminué d’environ 25 % en janvier par rapport à la même pér...
Amiens : les forains fêtent les malades Quand la générosité des forains est mise au profit des enfants hospitalisés et des résidents à l'hôpital, ce n'est pas une mais deux après-midi festiv...
Hôpital : les urgentistes en grève le 7 septembre... Samu-Urgences de France annonce avoir déposé un préavis de grève pour le 7 septembre afin de participer à la journée nationale de mobilisation contre ...