24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Brûlures : 9000 personnes hospitalisées chaque année

Environ 9000 personnes sont hospitalisées pour brûlures chaque année selon une étude (1) publiée mercredi par l’Institut de veille sanitaire (InVS). Des hospitalisés de tous âges, qui concernent davantage les hommes.

 Sur les 8 670 personnes hospitalisées pour brûlures en 2011, un quart sont des enfants âgés de 0 à 4 ans et un quart a plus de 50 ans. Les hommes sont majoritairement concernés puisqu’ils représentent les deux tiers (63 %).

En moyenne, le nombre de personnes hospitalisées est de 13,4 pour 100 000 habitants (17,9 chez les hommes contre 9,9 chez les femmes) et est plus élevé chez les 0-4 ans (60,7/100 000). Les séjours hospitaliers pour brûlures sont généralement de longue durée : 7,5 jours en moyenne, ce qui témoigne de leur gravité. Enfin, parmi les patients pris en charge par les centres de traitement des brûlés (CTB), les plus gravement atteints (12 %) effectuent des séjours de plus d’un mois en moyenne.

Des décès plus fréquents chez les personnes âgées

Si les jeunes enfants sont particulièrement exposés au risque de se brûler dès qu’ils commencent à marcher, les conséquences des brûlures sont globalement beaucoup plus graves chez les personnes âgées : la moitié des 219 personnes décédées à l’hôpital pour brûlures en 2011 ont plus de 65 ans (pour 4 décès d’enfants de moins de 15 ans).

Les  détecteurs avertisseurs de fumée obligatoires à partir de mars 2015

Afin de réduire le nombre d’incendies à la maison, l’installation d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) sera obligatoire à partir de mars 2015 dans toutes les habitations. « L’analyse régulière des hospitalisations de personnes brûlées, permettra de rendre compte de la diminution attendue, dans les prochaines années, des victimes d’incendies », indique enfin l’InVS.

1 Hospitalisations pour brûlures à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI), France métropolitaine 2011 et évolution depuis 2008. A. Pasquereau, B. Thélot, InVS.

Source : InVS

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 mai 2014