24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Botulisme: des cas groupés dans le Vaucluse (84) et la Somme (80)

Huit cas de botulisme graves ont été identifiés dans les départements du Vaucluse et de la Somme, parmi les convives de deux repas. L‘enquête alimentaire a permis d’identifier l’aliment commun à l’origine de ces 2 cas groupés de botulisme. Il s’agit d’une conserve de tapenade d’olive verte aux amandes produite par l’établissement « La ruche » situé à Cavaillon (84300) et vendue sous la marque « les délices de Marie-Claire »

A ce jour, huit personnes sont hospitalisées, 5 dans le Vaucluse et 3 dans la Somme, indique le ministère de la Santé dans un communiqué. D’après les informations fournies, le lot de tapenade concerné comporte environ une soixantaine de bocaux de fabrication artisanale qui ont tous été commercialisés dans des épiceries de 4 départements : Bouches du Rhône (13), Drôme (26), Var (83), Vaucluse (84).

Le ministère demande ainsi  à toute personne ayant acheté le produit :

Conserve de tapenade d’olive verte aux amandes
pot de 180 g lot n°112005 DLC 16/12/2012 marque “ les délices de Marie Claire”
produite par l’établissement « La ruche » 84300 Cavaillon

de ne pas le consommer

Par ailleurs, les autorités sanitaires ont demandé au professionnel de procéder au retrait par précaution de toutes les conserves fabriquées dans son établissement. A ce jour, aucun autre cas n’a été signalé à l’InVS.

 Le botulisme
Pour mémoire, le botulisme est une neuro-intoxication, maladie rare mais pas exceptionnelle en France (une vingtaine de cas chaque année) et n’est pas contagieuse. Elle résulte de l’ingestion d’un aliment contaminé contenant de la toxine botulique préformée produite par la bactérie qui se développe notamment dans les conserves de fabrication familiale ou professionnelle ne respectant pas les normes de stérilisation.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 septembre 2011