24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Bisphénol A: une démarche de substitution « indispensable » selon la ministre de l’écologie

Bisphénol A: une démarche de substitution "indispensable" selon la ministre de l'écologieAlors que le rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) publié mardi vient de confirmer les effets du au bisphénol A et montre notamment un risque potentiel pour l’enfant à naître des femmes enceintes exposées, Delphine Batho, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie proposera dès les prochains mois à la Commission européenne l’interdiction du bisphénol A dans les tickets thermiques.

En effet, si l’exposition se fait principalement par voie alimentaire, l’Anses identifie d’autres modes de contamination par le bisphénol A, en particulier par contact cutané avec les tickets thermiques (tickets de caisse, reçus de carte bancaire), notamment dans un cadre professionnel.

« Dès à présent, et sans attendre l’entrée en vigueur de la mesure, il est indispensable que les industriels s’engagent dans une démarche de substitution de cette substance, en portant une grande attention à l’innocuité des substituts auxquels ils auront recours », déclare également la ministre. Le rapport de l’Anses souligne en effet les incertitudes et manques de données sur les substituts du bisphénol A que l’agence a examinés.

Le ministère a indiqué qu’il animera les échanges avec les parties prenantes pour accompagner cette substitution et permettre que la mesure d’interdiction soit effective dans les délais les plus brefs.

Le bisphénol A (BPA) est un produit chimique utilisé couramment pour la fabrication industrielle de plastiques. Ces matériaux sont largement utilisés dans des produits de consommation courants comme les récipients pour l’eau et la nourriture. Ils rentrent notamment dans la composition de nombreux matériaux contenant des aliments, tels que les produits de consommation en polycarbonate (biberons, vaisselle, récipients destinés au four micro-ondes et boîtes pour la conservation des aliments) ou les emballages avec un film protecteur ou un revêtement époxy-phénolique (cannettes, boîtes de conserve et couvercles métalliques).

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 avril 2013