Bisphénol A : des risques potentiels pour la femme enceinte confirmés par l'AnsesL’Anses publie aujourd’hui les résultats de l’évaluation des risques sanitaires associés au bisphénol A. Cet avis confirme les effets sanitaires pointés par l’Agence en septembre 2011, en particulier pour la femme enceinte au regard des risques potentiels pour l’enfant à naître. Selon l’Anses, l’alimentation contribue à plus de 80% de l’exposition de la population.

Cet avis publié mardi prend en compte, pour la première fois, une estimation des expositions réelles de la population au bisphénol A par voie alimentaire, mais aussi par inhalation (via l’air ambiant) et par voie cutanée (au contact de produits de consommation).

Les conclusions de l’évaluation des risques, réalisée sur la base des dangers identifiés à partir d’études conduites sur des animaux et de la caractérisation des expositions, montrent un risque potentiel pour l’enfant à naître des femmes enceintes exposées. Les effets identifiés portent sur une modification de la structure de la glande mammaire chez l’enfant à naître qui pourrait favoriser un développement tumoral ultérieur. La mise en évidence de ces risques potentiels est néanmoins associée à un niveau de confiance qualifié de « modéré » par les experts au regard de l’état actuel des connaissances et des incertitudes.

Par ailleurs, les travaux ont également conduit à identifier d’autres situations d’exposition, notamment liées à la manipulation de papiers thermiques (tickets de caisse, reçus de cartes bancaires, …), en particulier dans un cadre professionnel.

« Les lacunes dans les connaissances relatives à d’autres populations sensibles, notamment les jeunes enfants, n’ont pas permis à l’Agence de mener à bien l’évaluation des risques pour ces populations », précise l’Anses.

L’alimentation contribue à plus de 80% de l’exposition de la population
Les principales sources d’exposition alimentaire sont les produits conditionnés en boîtes de conserve qui représentent environ 50% de l’exposition alimentaire totale. L’Agence a également identifié l’eau distribuée en bonbonnes de polycarbonate comme une source conséquente d’exposition au bisphénol A.

L’Anses rappelle enfin que suite à son précédent avis en septembre 2011, le Parlement a adopté en décembre 2012 une loi visant à la suspension de la fabrication, de l’importation, de l’exportation et de la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire contenant du bisphénol A. « Cette nouvelle législation devrait conduire à une baisse très significative du niveau d’exposition au bisphénol A, dont il conviendra d’évaluer l’impact dans le temps et de s’assurer de l’innocuité des substituts mis en œuvre. En particulier, en l’absence de données scientifiques complémentaires, l’Agence n’encourage pas à utiliser d’autres bisphénols comme solution de substitution au bisphénol A », conclut-elle.

Source : Anses

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Accident domestique : comment expliquer les danger... 1 enfant de moins de 5 ans meurt chaque jour en France des suites d’un accident de la vie courante. Les parents ont beau répéter « ne monte pas sur un...
10 % des enfants de moins de 2 ans s’endormi... Selon une enquête Ipsos, 10% des enfants de moins de deux ans s’endormiraient en musique avec des écouteurs ou un casque sur les oreilles. Cette e...
Hallucinations auditives: un enfant sur cinq enten... Selon une étude psychiatrique irlandaise publiée dans le British Journal of Psychiatry, 20% des enfants âgés de 11 à 13 ans souffriraient d'hallucinat...
Biberons : Bisphénol A, des conséquences nocives s... Le Bisphénol A (BPA) est de nouveau pointé du doigt. Selon une étude réalisée par des chercheurs français de l’INRA sur des rats, ce composant chimiqu...
Dépistage néonatal: l’AFDPHE lance son nouveau sit... Le site internet de l’Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l'Enfant (AFDPHE) vient de faire peau neuve. Plus simp...
Travail, discrimination et grossesse : un guide-co... Est-il obligatoire de déclarer sa grossesse lors d’un entretien d’embauche ? Comment annoncer sa grossesse à son employeur ? Une femme enceinte peut-e...
Un nourrisson sur dix touché par un hémangiome  Cette anomalie vasculaire qui se développe chez le nourrisson dans les premières semaines de sa vie est bénigne. Cependant, lorsque des complications...
Puériculture « gain de place » : les tables à lang... Quand on pense table à langer, on pense souvent aux tables traditionnelles posées au sol. Pourtant, il existe des tables à langer murales qui permette...
Soirée spéciale « bien-être après-bébé » sur MCS B... Du 14 au 20 octobre, à l'occasion de la Semaine Nationale pour la santé de la femme enceinte et du nouveau-né, la chaîne MCS Bien-être, chouchoute les...
Le manque de sommeil augmenterait le risque d’obés... Une étude américaine, publiée dans les Archives of Pediatric and Adolescent Medicine, montre que les enfants âgés de moins de 5 ans manquant de sommei...
L’Académie de médecine alerte sur les risque... Alors que le Sativex vient de recevoir le feu vert des autorités sanitaires, l’Académie de médecine a mis en garde mardi les patients et les médecins ...
Ventes privées puériculture : que des grandes marq... Une nouvelle adresse sur le web pour les jeunes mamans et papas : Bebeours.com, une boutique de vente privée exclusivement dédié à l’univers de bébé :...
La santé de son enfant en 1OO fiches pratiques Mieux qu’un recueil de conseils, ce livre informe et forme les parents pour qu’ils puissent évaluer précisément les maux de leur enfant, de la tête au...
Attention, la peau de « bébé craint le soleil » !... ​L’opération "Bébé craint le soleil" se déroule tout l'été sur Facebook. Organisée par Le Fonds de dotation pour sa peau pour sa vie et soutenu par la...
Casting : concours de chant pour les enfants entre... Maviedemaman.com organise un concours de chant, réservé aux enfants de 3 à 7 ans. « Ministarz », c’est 12 enfants pour 12 chansons. A gagner : l’enreg...
Bébés : attention aux laits végétaux Laits de soja, d'amandes, de riz... L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) pointe dans un avis publié aujourd'hui les risques liés à l’alime...