24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Bien vieillir en adoptant une alimentation complète

Sharon Stone, Nicolas Hulot, Jean Reno, Stark, Catherine Frot, François Cluzet, Isabelle Adjani… tous ont aujourd’hui entre 50 et 65 ans et appartiennent à la génération des baby-boomers. Pour eux, avoir l’air vieux est synonyme de laisser-aller.

A la cinquante, les baby-boomers ont de multiples raisons de repenser leur alimentation. Ils se mettent au régime pour éviter de prendre du poids ou pour retarder des maladies chroniques, tout en souhaitant faire de l’alimentation un outil de prévention de la santé. Vouloir conjuguer l’ensemble des injonctions alimentaires devient de plus en plus compliqué.

Pour les 50-65 ans, manger équilibré et varié est le troisième critère le plus important pour être en bonne santé *. Cette génération possède une approche plus raisonnée de l’alimentation avec des habitudes alimentaires équilibrées reposant sur des repas structurés (entrée + plat + dessert) et l’absence de grignotage, mais aussi une certaine sensibilité aux directives du Programme National Nutrition Santé.

Attention aux carences

Les 50-65 ans présentent certains déficits nutritionnels. A titre d’exemple, 78% auraient un déficit en vitamine D particulièrement important pour préserver son capital osseux ; 61% en rétinol, 52% en magnésium, 47% en iode, 41% en vitamine C…
déficits nutritifs par âge
Solution possible : la prise de compléments alimentaires adaptés à l’âge avec par exemple Centrum Select 50+ : un complément nutritionnel multivitaminé, composé des 13 vitamines, 11 minéraux et oligo-éléments, et de lutéine afin de compléter au quotidien les apports en micronutriments.

Sources : Pfizer Santé Familiale * Etude Seniorsphere 2013

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 avril 2014