24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Bien dormir sans ronfler

L’heure des vacances approche mais une angoisse subsiste. Pourvu que mes voisins de chambre ne ronflent pas et qu’ils ne m’empêchent pas de dormir. Il serait dommage que ce mal qui touche 10 à 15 millions de français (pouvant atteindre 95 décibels) gâche vos vacances et soit source de conflits et d’irritabilité. Pour se prémunir, des solutions existent.

Le ronflement : une gêne mécanique qui peut avoir de lourdes conséquences

D’où vient le célèbre « RRRR, PCHHHH » ? Provoqué par le relâchement des tissus de la gorge (en particulier la langue) qui viennent bloquer le passage de l’air, le son du ronflement provient de la vibration de ceux-ci lors de la respiration. Sifflement, applaudissements, coups de coude ou autres ne servent à rien mis à part réveiller le ronfleur … et stopper pour un temps le bruit.

Accentué par plusieurs facteurs, le ronflement peut être favorisé par l’embonpoint, la position du dormeur, le nez bouché ou l’hygiène de vie (tabac, alcool) … S’il s’agit d’un ronflement simple lié à un repas un peu arrosé ou à un rhume, il n’y a pas de raison de se préoccuper outre mesure. Mais s’il est régulier, il vaut mieux prendre en main ce problème loin d’être anecdotique ; qui peut être un signe précurseur et/ou annonciateur d’une apnée du sommeil, plus problématique et aux multiples conséquences (augmentation de la tension artérielle, accélération du rythme cardiaque…)

> Pour plus d’informations : http://www.ronflement-apneedusommeil.com

Des vacances annulées ou des passions refoulées à cause du ronflement

Une sieste sur la plage, une nuit en refuge ou en train couchette, des vacances sous la tente sont des moments où l’on craint de faire subir à son entourage les nuisances sonores de ses ronflements.

Se trouvant souvent sans solution, les forums internet grouillent de témoignages de ronfleurs qui préfèrent renoncer à leurs vacances idéales plutôt que de se mettre dans une situation mal à l’aise ou de faire prendre des risques à leurs voisins de chambrée. Toujours à l’avant garde, le « Petit Echo de l’Alpe Matheysine » a même mis au point à titre expérimental une échelle de cotation des ronflements, comparable aux cotations qui existent pour les difficultés en escalade, échelle des risques d’avalanche, ou autres pour les risques industriels ou sismiques. C’est dire combien le « risque ronfleur » est répandu dans les refuges de montagne.

Oniris a donc développé une solution innovante et accessible au plus grand nombre qui réconciliera le ronfleur avec son entourage et avec le plaisir de vacances en communauté. L’orthèse Oniris se présente comme un petit appareil, sous forme de gouttière ou de protèges dents, qui permet de maintenir la mâchoire du bas un peu avancée ce qui permet de laisser passer l’air plus facilement dans la gorge et donc de supprimer les ronflements. Alors pour retrouver le plaisir des repas en famille, longues soirées à papoter au coin du feu et convivialité des vacances, complétez votre valise avec l’orthèse oniris, disponible en pharmacie ou en ligne dès 69 euros.

Source : Oniris

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 juillet 2014