24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

AVC : le Prozac aiderait les victimes à retrouver leur motricité

Des chercheurs toulousains de l’INSERM ont découvert que l’antidépresseur « Prozac » pouvait aider  les victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral) à retrouver leurs capacités motrices. Des résultats publiés dans la revue médicale Lancet Neurology.

Lors d’un essai  mené en France entre mars 2005 et juin 2009 auprès de 118 patients atteints d’AVC d’origine ischémique, les personnes qui recevaient quotidiennement 20 milligrammes de fluoxétine (molécule du du Prozac) ont présenté une « récupération neurologique supérieure » à ceux  » ayant reçu le placébo, explique en substance le Pr. François Chollet, cosignataire de l’étude, chef du service de neurologie vasculaire à l’hôpital Purpan de Toulouse, et directeur de recherches à l’Inserm.  
Dans son édition de lundi, le Figaro rappelle que son équipe avait déjà montré en 2001 qu’une dose unique de l’antidépresseur possédait un impact sur la motricité et suractivait le cortex moteur. De plus, les syndromes dépressifs survenant à la suite d’une attaque étaient également moins développés chez les patients traités au Prozac.
En conclusion, les chercheurs réfléchissent à un usage de cet antidépresseur élargi à davantage de patients victimes de paralysie ou de faiblesses handicapantes après un AVC.

Source : Le Figaro

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 janvier 2011