Cette pathologie, bien que beaucoup plus rare que chez les adultes, est grave : elle présente 10% de mortalité dans la période d’un mois après l’accident. C’est également la 1ère cause de handicap acquis de l’enfant : 2 tiers des jeunes victimes garderont des séquelles.

C’est pourquoi, le ministère chargé de la santé vient de consacrer, dans le cadre du plan ministériel AVC 2010-14, la création d’un centre national de référence de l’AVC de l’enfant.

Les causes de l’AVC de l’enfant, très différentes de celles de l’adulte, sont multiples : cardiaques, malformatives, hématologiques, inflammatoires, dues à une maladie rare… Souvent tardivement diagnostiqué en raison de sa rareté, l’AVC de l’enfant est une urgence médicale : tout comme chez l’adulte, il nécessite la mobilisation de compétences hautement spécialisées – neurologie pédiatrique, néonatalogie, réanimation, neurovasculaire, neurochirurgie, réadaptation fonctionnelle… – et l’organisation d’une filière de prise en charge spécifique allant de la phase aigüe à celle de la réadaptation.

Chez l’enfant, il n’existe pas de traitement standard de l’AVC, la prise en charge étant spécifiquement adaptée aux causes identifiées de l’affection. Si les rechutes sont rares, une attention particulière doit en revanche être portée à la prise en charge des séquelles – motrices, épileptiques, cognitives… – pour permettre à l’enfant, futur adulte, de stimuler au maximum ses capacités, mêmes amoindries.

C’est pour toutes ces raisons que le ministère chargé de la santé vient de consacrer, dans le cadre du plan ministériel AVC 2010-14, la création d’un centre national de référence de l’AVC de l’enfant.

Missions principales : fédérer et animer, au niveau national, les filières régionales de prise en charge, améliorer les connaissances sur la maladie, cordonner la recherche, assurer un recours pour les cas complexes – avec expertise sur place ou à distance via la télémédecine –, développer l’information et la formation des professionnels de santé, des patients et des proches.

Labellisé pour 5 ans à la suite d’un appel à candidatures, le centre national de référence est placé sous la coordination du Dr Stéphane Chabrier, médecin pédiatre au centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Etienne. Le centre est multi-sites afin de mutualiser l’ensemble des compétences nécessaires, en l’occurrence celles du service de médecine et de réadaptation pédiatrique du CHU de Saint-Etienne, du pôle imagerie de l’hôpital de Bicêtre, du service de neuropédiatrie et de neurochirurgie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades (assistance publique – hôpitaux de Paris), du service de réanimation pédiatrique et néonatale du CHU de Grenoble, du service de médecine et de réadaptation pédiatrique des hospices civils de Lyon, du service de rééducation des pathologies neurologiques acquises de l’enfant de l’hôpital de Saint-Maurice.

Dès à présent, le centre sera l’interlocuteur privilégié du ministère, des agences régionales de santé (ARS), des professionnels de santé en région impliqués dans la prise en charge de l’AVC de l’enfant, ainsi que des représentants des patients et des usagers.

Source: Ministère de la santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Semaine d’action internationale pour la prévention... La Semaine d’action internationale pour la prévention de l’intoxication au plomb se déroule du 22 au 28 octobre 2017. Elle vise à promouvoir l'interdi...
Dans le cerveau de mon enfant Grâce aux neurosciences cognitives, il est désormais possible de connaître et de comprendre les grandes lignes du développement cérébral de l'enfant. ...
106 millions d’enfants vaccinés en 2008, un record... Inversant une tendance à la baisse, les taux de vaccination n’ont jamais été aussi élevés que maintenant et le développement des vaccins est en plein ...
Des vidéos « virales » pour sensibiliser aux signa... Boehringer Ingelheim et l’ISCOM (Institut supérieur de la communication) ont construit un partenariat original dans le but de sensibiliser le grand pu...
Le smartphone : toxique pour les oreilles des enfa... Les experts de  l'Association Journée Nationale de l’Audition (JNA) tirent  la  sonnette  d'alarme  : le smartphone pourrait devenir toxique pour les ...
Bisphénol A : l’Anses recommande de protéger les e... Dans le cadre des travaux d'évaluation des risques liés au bisphénol A, l'Anses publie aujourd'hui deux rapports : l'un relatif aux effets sanitaires ...
Journée mondiale de prévention de l’AVC, le 29 oct... À l’occasion de la Journée mondiale de l’AVC du 29 octobre 2014, le ministère chargé de la santé et l’Inpes vont lancer une campagne d’affichage grand...
« Au cœur de l’AVC » franchit la barre des 30 000 ... « Au cœur de l’AVC » est une page Facebook destinée aux victimes d’un AVC, à leurs proches ainsi qu’aux aidants. Cette page consacrée à l’accident vas...
Se baigner sans danger : les bons réflexes L’Inpes diffuse une brochure pour informer parents et enfants des gestes à adopter pour se baigner et pratiquer une activité nautique en toute sécurit...
Le Bisphénol A est-il mauvais pour les dents des e... Après avoir été accusé d'avoir des effets négatifs sur la fertilité et le développement, le Bisphénol A, composé chimique utilisé dans la fabrication ...
Hormone de croissance chez l’enfant: la HAS ... La Haute Autorité de Santé (HAS) a réévalué les traitements par l'hormone de croissance prescrits aux enfants non déficitaires. La HAS, au regard de l...
Accident domestique : 75 % des parents ont peur po... 97 % des parents d’enfants de moins de six ans pensent à juste titre qu’un grand nombre d’accidents domestiques pourrait être évité. Cependant, les da...
La Journée Européenne de prévention de l’AVC se dé... La Journée européenne de prévention des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) se déroule ce mardi 14 mai. A cette occasion, la Société Française Neuro...
Cancers pédiatriques : un essai qui vise à doubler... Financé par l’Institut national du cancer, l’association Imagine for Margo et promu par Gustave Roussy, l’essai européen AcSé-ESMART a été officiellem...
Des lunettes de soleil offertes dans les écoles pr... Pour la 7ème année consécutive, l’enseigne Optical Center organise, à travers sa Fondation, une campagne de sensibilisation à la protection des yeux d...
Faut-il continuer à prendre des statines ? Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...