24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Avant de conduire, faites le test d’Epworth pour évaluer votre degré de fatigue

Sur de longues distances, la conduite requiert une bonne forme physique et intellectuelle. La fatigue augmente le temps de réaction jusqu’à le multiplier par 2. Avant de prendre le volant, faites le test d’Epworth pour évaluer votre degré de fatigue !

A la veille des grands départs pour les vacances d’été, tous les services de l’Etat tirent comme chaque année la sonnette d’alerte. Des vacances réussies sont des vacances préparées ! Fatigue, stress, embouteillages ou mauvaises conditions climatiques sont autant de facteurs de risques qui conduisent à des accidents pouvant être dramatiques.

Malheureusement pour une bonne partie de la population, toutes les prédispositions ne serviront à rien. Parmi les 15 millions de ronfleurs que compte la France, de 5 à 10% souffre d’une fatigue chronique issue de l’apnée du sommeil ; souvent non diagnostiquée. Sans sommeil réparateur, les signes de fatigue réapparaissent dès le lever.

Pour évaluer votre degré de fatigue avant le grand départ, faites le test d’Epworth

Il vous permettra de mesurer votre degré de somnolence dans la journée – l’un des principaux signes du syndrome d’apnée du sommeil (SAOS) – et ainsi d’obtenir une réponse et des conseils adaptés à votre situation.

D’après une étude* réalisée par le département de neurologie de Bern, Suisse, les personnes atteintes du syndrome d’apnée du sommeil ont cinq fois plus d’accidents de la route que les conducteurs non atteints de ce syndrome. Dans le groupe SAS du panel (patients atteints d’apnée du sommeil) 12.4 % des les conducteurs avaient des accidents de véhicule automobile contre 2.9 % dans le groupe témoin. Le nombre d’accidents de la route était de 13 par million de km pour les patients avec SAS plus sévère (grave) en comparaison de 1.1 pour les patients avec SAS plus doux et 0.78 dans le groupe témoin.

Sources : Oniris * http://arimahealth.com/wp-content/uploads/2012/06/OSAhighriskofMVAs.pdf

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 juillet 2014