24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Autopartage : les Français à la traîne

Autopartage : les Français à la traîneDe quoi s’agit-il ? L’autopartage est un service simple, pratique et économique qui complète les modes alternatifs à la voiture individuelle : marche à pied, vélo, transports collectifs, taxi, location classique, etc.

Il y a près de 250 000 utilisateurs de l’autopartage en Europe, dont 70 000 en Suisse et 100 000 en Allemagne. En France, il n’y a que 3 000 “autopartageurs ». Pour promouvoir ce service et en assurer le développement, le réseau France-Autopartage regroupe plusieurs structures locales d’autopartage :

– des voitures en multipropriété, utilisées successivement par plusieurs personnes.
– une voiture près de chez soi, grâce à un réseau de stations au cœur des quartiers d’habitation ou d’activité.
– un accès en libre-service, 24h/24 et 7j/7, avec une carte d’abonnement.
– des locations de courte durée, 1h ou plus, facturées à l’heure et au kilomètre.

Une mobilité plus souple
La souplesse d’utilisation des voitures partagées est très proche de celle d’une voiture particulière :

– par Internet ou par téléphone, 24h/24 et 7j/7, la réservation d’un véhicule est à effet immédiat, pour la durée souhaitée (à partir d’une heure).
– les voitures partagées se trouvent dans des stations à proximité du domicile ou du travail de l’adhérent, dans les quartiers et les villes où il y a une demande.
– le choix entre différents véhicules permet d’utiliser la voiture adaptée à chaque déplacement (citadine, familiale, ou avec de plus grandes capacités de chargement).

Une mobilité plus économique
Dans un système d’auto-partage, on ne paye que ce qu’on utilise. Pour les utilisateurs de l’autopartage, le coût fixe est peu important et se résume à l’adhésion et l’abonnement mensuel. L’adhérent règle ses utilisations « au juste prix » en fonction de nombre d’heures et de kilomètres parcourus. A l’inverse, le propriétaire d’une voiture individuelle supporte une part de coûts fixes (prêt, perte de valeur, assurance, stationnement…) bien plus importante que les coûts variables (carburant, péages…) à évaluer au regard du coût annuel moyen d’un véhicule personnel : 5800 euros. source : Automobile Club.

Une mobilité plus écologique
L’autopartage permet de réduire le nombre de voitures et d’optimiser leur utilisation: alors qu’une voiture particulière ne roule en moyenne qu’une heure par jour, elle entraîne de nombreux coûts pour la collectivité, tant en terme de consommation d’espace, de pollution, que d’investissement.

Les études menées sur les usages de l’autopartage en Allemagne et en Suisse se vérifient dans les structures françaises : les utilisateurs de l’autopartage réduisent leur usage de la voiture au profit de modes moins polluants.

www.franceautopartage.com

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 août 2013