Selon une étude publiée dans la revue médicale Nature, l’autisme pourrait être diagnostiqué chez des bébés âgés de deux mois. En effet, l’étude du regard réalisée grâce à un équipement dédié pourrait permettre de détecter les premiers signes de l’autisme.

 Selon ces chercheurs américains, les bébés qui évitent le contact visuel pourraient être plus souvent enclins à développer un trouble du spectre de l’autisme. «Nous avons constaté une baisse constante de l’attention de la part de nourrissons de 2 à 24 mois qui ont été diagnostiqués plus tard autistes», expliquent  le Dr Ami Klin et le Dr Warren Jones du Children’s Healthcare of Atlanta et de l’Emory University à Atlanta. Pour arriver à cette conclusion, ces derniers ont étudié les mouvements des yeux de 59 nourrissons suspectés à risque élevé d’autisme pour raisons génétiques et 51 à faible risque. Dans ces deux groupes, 13 bébés ont été diagnostiqués avec un trouble du spectre de l’autisme.

Attention, les chercheurs précisent qu’il est impossible de détecter ces signes à l’oeil nu.  «Les parents ne doivent pas s’attendre à remarquer quelque chose sans l’aide de la technologie», expliquent les chercheurs. De plus, ces résultats doivent être confirmés dans d’autres études sur de plus grands effectifs.

Rendez-vous sur Hellocoton !