24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Arthrose : solutions pour freiner la maladie et soulager la douleur

Si l’arthrose a longtemps été considérée comme une maladie presque fatalement liée à l’âge, ce n’est plus le cas. Les recherches montrent qu’il s’agit bien d’une maladie articulaire à part entière. Du fait, l’arthrose est au cœur de nombreuses études scientifiques en quête de traitements pertinents.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est la maladie articulaire qui touche le plus de Français. Elle entraîne la destruction progressive du cartilage de toutes les articulations, incluant l’os et le tissu synovial. On évoque d’ailleurs communément l’arthrose du genou et l’arthrose des mains, même si ces dernières ne sont pas les seules zones touchées.

Existe-t-il un traitement pour guérir de l’arthrose ?

Aujourd’hui, aucun traitement médicamenteux ne permet de guérir l’arthrose mais les scientifiques ont pu déterminer les principaux facteurs de risque de développer une forme d’arthrose :
– les personnes de plus de 65 ans
– le surpoids
– le port fréquent de lourdes charges lourdes
– certains traumatismes comme une entorse ou une fracture mal prises en charge
– des maladies liées aux articulations (polyarthrite rhumatoïde, ostéonécrose, hondrocalcinose…)
– de possibles facteurs héréditaires

Quelles sont les techniques pour ralentir l’arthrose et soulager la douleur ?

L’arthrose est une maladie douloureuse et parfois même handicapante. Pour pallier aux douleurs liées à l’arthrose, les patients disposent de différentes clés. Car si la guérison totale n’est pas encore envisageable, le contrôle sur l’évolution de la maladie est quant à lui potentiellement possible. Plusieurs moyens existent pour freiner l’évolution de la maladie et soulager les douleurs articulaires :
– le sport d’intensité modérée, l’activité physique régulière (la marche, certains programmes sportifs adaptés aux arthrosiques)
– les prescriptions médicamenteuses traditionnelles pour lutter contre la douleur et soulager l’inflammation (antalgiques, anti-inflammatoires, corticoïdes…) en fonction des cas.
– la prise de glucosamine quotidienne qui va aider à ralentir l’évolution de la maladie et participer à la diminution de la douleur
– le port d’orthèses ou le recours à une canne pour soulager les zones du corps déjà fortement abîmées.

MB

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 novembre 2015