La Haute Autorité de Santé (HAS) vient de publier un guide de 101 bonnes pratiques pour favoriser « le développement d’applications et objets connectés sûrs, fiables et de qualité ». Près de 50 000 applications santé sont actuellement disponibles et de nouvelles apparaissent chaque jour. 

Piluliers connectés, bracelets qui comptent les pas ou les battements cardiaques, applications de suivi des régimes alimentaires, d’analyse de la qualité du sommeil… Les « applis santé » sont de natures très diverses. « Certaines proposent des conseils individualisés, recueillent des données personnelles (poids, tension, fréquence cardiaque,…), ou délivrent des informations médicales. Leur développement se fait toutefois sans cadre prédéfini, ce qui soulève de nombreuses questions concernant leur fiabilité, la réutilisation des données collectées ou le respect de la confidentialité notamment », souligne la HAS.

Applis, objets connectés...  Les Français croient au potentiel de l'e-santéDéjà 43% des Français déclarent en utiliser dans leur vie quotidienne et la santé est aujourd’hui l’un des terrains privilégiés de développement du numérique. Ces applications peuvent porter des messages de santé publique, améliorer la prévention ou encore venir en appui d’une prise en charge médicale, en facilitant l’observance ou en contrôlant les résultats d’un traitement par exemple. « Pourtant à ce jour, elles suscitent des inquiétudes et des interrogations : risques d’informations inexactes, partisanes ou sponsorisées, risque de récupération d’informations personnelles permettant à des tiers non autorisés de connaître l’état de santé d’une personne, non-fiabilité des données recueillies avec mise en danger de la santé de l’utilisateur… « , constate l’agence sanitaire.

La HAS vient ainsi de publier un référentiel de bonnes pratiques, élaboré avec l’appui de la CNIL et de l’ANSSI et destiné aux développeurs mais aussi aux évaluateurs d’applications. Son objectif est de proposer un cadre de développement assurant la qualité et la fiabilité des applications afin que les utilisateurs, particuliers comme professionnels, puissent utiliser ces technologies en toute confiance.
 
Au moyen de 101 bonnes pratiques, la HAS préconise notamment qu’une application ou un objet connecté délivre des informations de santé fiables et de qualité, soit techniquement performant, garantisse la confidentialité et la sécurité des données personnelles et soit ergonomique et d’utilisation simple.

Pour en savoir plus : le site de la HAS

Source : HAS

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Mamans d’enfants allergiques alimentaires : un gui... Le casse-tête des parents d’enfants allergiques ou intolérants alimentaires recommence avec la rentrée des classes. Ils doivent organiser leurs déjeun...
Tout comprendre sur votre adolescent en 100 questi... Dans ce guide, Michel Fize accompagne les parents au quotidien à travers les questions les plus souvent posées par les adolescents (de 8 à 18 ans). ...
Comment « Faire son potager avec la Lune en 2011 »... Les jardiniers y croient et les scientifiques aussi ! Jardiner et entretenir son potager au rythme de la Lune serait plus que bénéfique. « Faire son p...
Une contraception mieux adaptée au profil de chacu... A l'occasion du lancement le 18 mai de la campagne « La contraception qui vous convient existe» de l'INPES, la Haute Autorité de Santé met à la dispos...
Une version actualisée du guide « Mon enfant a un ... L’Institut national du cancer et la Société de lutte contre les cancers et les leucémies de l’enfant et de l’adolescent (SFCE) viennent d'actualiser l...
Les dosages de vitamine D inutiles dans la plupart... La Haute Autorité de Santé (HAS), qui a mené un état des lieux, estime que dans la plupart des cas, doser la vitamine D dans le sang n'apporte pas de ...
Polypose adénomateuse familiale: un nouveau guide ... L’Institut National du Cancer vient de mettre à dispositon des patients  un nouveau guide Cancer Info consacré à la polypose adénomateuse familiale. C...
Diabète : un nouveau guide pour les patients Roche Diabetes Care vient de publier L’essentiel sur le diabète, un guide pratique de 64 pages à destination des personnes diabétiques et de leur ento...
VIH : vers un dépistage volontaire et généralisé... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) suggère que le dépistage du virus du sida soit proposé à toute la population de 1...
Un Guide pratique d’homéopathie au quotidien Si les ouvrages sur l’homéopathie fleurissent, ce guide présente une homéopathie banalisée, débarrassée de tout reliquat d’ésotérisme, une porte large...
Cancer du sein: un nouveau souffle pour le dépista... Depuis 2004, la France a mis en place un dépistage organisé du cancer du sein afin de permettre à toutes les femmes de 50 à 74 ans d'accéder à une pri...
Améliorer la qualité de l’air chez soi ! Saviez-vous que nous passons près de 80 % de notre temps dans des lieux fermés, en particulier chez soi ? D’où l’importance de la qualité de l’air que...
Hormone de croissance chez l’enfant: la HAS ... La Haute Autorité de Santé (HAS) a réévalué les traitements par l'hormone de croissance prescrits aux enfants non déficitaires. La HAS, au regard de l...
Sommeil : un livre pour démêler le vrai du faux !... Rédigé par des spécialistes, praticiens et chercheurs, ce livre publié par la Fondation April a pour objectif de vous donner les clés pour faire les b...
ALD : les guides pratiques pour les patients Afin de mieux informer les patients et leurs familles sur les maladies classées ALD (affection de longue durée) , la Haute Autorité de Santé met à leu...
« Les Plantes du Plaisir » : un guide petit format... Stimuler forme, plaisir et sexualité au naturel chaque jour. C’est tout le programme de ce petit livre, ou plutôt "guide", à offrir ou se faire offrir...