Le traitement médicamenteux ne constitue qu’un aspect de la prise en charge des sujets présentant des troubles dépressifs ou anxieux. Si historiquement les antidépresseurs étaient des médicaments qui traitaient la dépression, leurs indications thérapeutiques ont été par la suite étendues à d’autres troubles, notamment les troubles anxieux.

Les troubles dépressifs et anxieux
Le diagnostic d’un trouble dépressif ou anxieux et l’indication d’un traitement antidépresseur sont posés à l’issue d’un examen en consultation en ville ou à l’hôpital. Cet examen permet de distinguer un trouble dépressif ou anxieux d’un ou plusieurs symptômes dépressifs ou anxieux qui n’atteignent pas le seuil de définition du trouble. Ainsi, l’existence de symptômes dépressifs ou anxieux au décours d’un événement de vie, (deuil, divorce, chômage…) ne suffit pas à poser un diagnostic de trouble dépressif ou anxieux.

L’évaluation du risque suicidaire doit être réalisée systématiquement à l’interrogatoire chez tout sujet présentant des symptômes dépressifs ou anxieux, même si le patient ne l’évoque pas spontanément. Cette évaluation peut nécessiter l’avis d’un spécialiste. Le risque suicidaire est plus élevé chez le jeune adulte et chez le sujet âgé que dans les autres segments de la population adulte


Les effets indésirables
Les effets indésirables sont, pour leur majorité, de survenue précoce en début de traitement ou après augmentation de la posologie.   

Effets somatiques :
troubles de la vision, bouche sèche, constipation, tachycardie, rétention urinaire, confusion, somnolence.

– nausées, vomissements, diarrhée, hypersudation, céphalées, agitation, insomnie, somnolence, vertiges, tremblements et asthénie.

Effets psychiques :
Il est parfois difficile de distinguer les effets indésirables du traitement des symptômes de la dépression (idées suicidaires, anxiété, insomnie ou constipation par exemple). Tous les antidépresseurs peuvent induire des virages maniaques de l’humeur. La survenue de symptômes, tels que l’insomnie, l’irritabilité, l’anxiété, l’hyperactivité et surtout les idées suicidaires nécessitent une surveillance particulière et des consultations plus fréquentes.

L’arrêt du traitement
Au terme d’un traitement, le médecin va progressivement diminuer les posologies  de façon à prévenir la survenue d’un syndrome de sevrage tout en augmentant la fréquence des consultations pour prévenir la réapparition des symptômes. Le syndrome de sevrage ne signifie pas que le patient est dépendant aux antidépresseurs.


L’information du patient

Il est indispensable d’informer le patient du risque de rechute et de lui apprendre à repérer les signes (en particulier précoces) des troubles dépressifs ou anxieux. Il faut insister sur le fait que l’effet thérapeutique n’est pas immédiat et qu’une amélioration ne doit pas entraîner l’arrêt du traitement sans avis médical. Dans le cadre des épisodes dépressifs caractérisés d’intensité légère, le médecin peut proposer aux patients les conseils d’hygiène de vie suivants : arrêt de l’alcool, diminution de la consommation de caféine (chez les patients anxieux), pratique d’une activité physique, pratique d’une méthode de relaxation.

L’efficacité
De manière générale, après 8 semaines de traitement, un tiers des patients déprimés traités par antidépresseurs ont une réponse complète au traitement. Les antidépresseurs permettent une régression des symptômes dépressifs tels que la tristesse pathologique et/ou la tendance suicidaire. Le début de l’amélioration survient dans un délai variable selon les symptômes dépressifs : quelques jours de traitement pour l’anxiété et le sommeil, après 1 à 2 semaines pour le ralentissement psychomoteur et les idées suicidaires, après 2 à 4 semaines pour l’humeur proprement dite.

Ainsi, le délai d’action des antidépresseurs est compris entre 2 et 4 semaines. Le délai nécessaire à l’obtention d’une réponse thérapeutique complète est de 6 à 8 semaines.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Diane 35: levée prochaine de la suspension en Fran... A la suite de la décision de la Commission européenne de restreindre la prescription de Diane 35 et de ses génériques uniquement au traitement de seco...
Antidépresseurs: une augmentation significative du... Un nouveau volet de l’étude CESIR-A, évaluant l’impact de la consommation de médicaments sur le risque d’accident de la route, vient d’être publié dan...
Médicaments génériques : « une grande campagne de ... Alors qu'un récent sondage PHR/IFOP* montre notamment que 31% des Français jugent les médicaments génériques moins efficaces que les princeps (forme o...
Médicaments : 700 génériques testés en Inde suspen... La Commission européenne vient de confirmer la suspension prochaine de la commercialisation de médicaments génériques dont les essais de bioéquivalenc...
L’OMS actualise sa liste des médicaments ess... Le Comité d’experts de l'OMS revoit la 17e  Liste modèle des médicaments essentiels du 8 au 12 avril 2013. Une version actualisée devrait paraître au ...
Le tabagisme pourrait aggraver la dépression chez ... Même si les adolescents s’allument parfois une cigarette en guise de traitement pour les coups de cafard, des scientifiques de l’Université de Montréa...
Anti-inflammatoires : mic-mac autour du retrait du... Une ordonnance du conseil d’Etat vient d’autoriser la remise en vente des gels contenant du kétoprofène, pourtant suspendus par l’Agence française de ...
Médicaments innovants : la ligue contre le cancer ... Alors que l'efficacité des médicaments innovants permet aujourd'hui de guérir de nombreuses personnes malades et d'augmenter de façon régulière leur d...
Personnes âgées: attention au mésusage de certains... Un nombre important de personnes âgées prennent trop de traitements ou des médicaments inappropriés, avec des risques d'effets indésirables graves pou...
136 médicaments « inefficaces » encore remboursés ... Selon le quotidien La Tribune, qui s'est procuré une étude réalisée par un cabinet parisien, la sécurité sociale continuerait à rembourser près de 136...
Sida: où en est la recherche de nouvelles thérapie... Alors que le Sidaction se déroule cette année du 30 mars au 1er avril, les entreprises du médicament font l'état des lieux sur la recherche de nouvell...
Les génériques, des médicaments comme les autres... Aussi efficace et sûr qu'un médicament de marque? Votre médecin ou votre pharmacien vous a prescrit ou délivré un médicament générique. Est-ce le même...
Alliez Guarana et Gomphrena pour affronter le chan... Le "Guayazen" (riche en Guarana et Gomphrena), c'est la nouvelle solution naturelle pour se détendre développée par Guayapi, spécialiste des complémen...
Médicaments : déclarer en ligne les effets indésir... L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en ligne une nouvelle rubrique sur son site internet. Objectif : si...
Médicaments : les grèves perturbent la distributio... Les grossistes-répartiteurs qui livrent quotidiennement les médicaments aux pharmacies « se débrouillent » pour le moment « tant bien que mal » face à...
Les patients peuvent déclarer directement les effe... La déclaration d’un effet indésirable lié à un médicament peut désormais être effectuée directement par le patient et les associations de patients. L’...