Dès le 5 janvier, les ampoules de 100 watts doivent disparaitre des rayons. Ce retrait marque le coup d’envoi de la mort annoncée de toutes les ampoules classiques -à incandescence- d’ici à trois ans: elles seront remplacées par les lampes de nouvelle génération consommant 80 % d’électricité en moins. Plus chères à l’achat, elles ont cependant une durée de vie plus longue.

 La Commission européenne estime qu’en remplaçant les ampoules classiques pour la génération d’ampoules fluo compactes, appelées lampes basse consommation, les ménages peuvent économiser 50 euros en moyenne par an.

Depuis le 1er janvier, les ampoules à filament de plus de 75 watts sont retirées de la vente, prélude à une disparition totale programmée pour 2012. Ne resteront alors à la disposition des consommateurs que les ampoules halogènes basse consommation, les lampes à économie d’énergie (LFC) et les diodes électroluminescentes (LED).

 Philips, Osram et General Electric, ont d’ores et déjà converti leur outil de production. Dès 2007, General Electric a fermé des usines d’ampoules à incandescence et s’est renforcé dans la production des LED.

Menacés par la montée en puissance de leurs concurrents chinois, les fabricants occidentaux jouent la carte de l’innovation. Philips a ainsi développé une gamme de LED qui changent automatiquement de couleurs.

 Lire également : Ampoules LED : mieux que les fluocompactes ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Ampoules LED : mieux que les fluocompactes ? Les ampoules LED arrivent ! C’est une technologie d'avenir très séduisante. Qu’on en juge : une consommation électrique extrêmement faible, à éclairag...
Adieu aux ampoules à incandescence Conformément au Grenelle Environnement, les ampoules à incandescence d’une puissance de 60 W, qui représentent le segment le plus important du marché ...