Alzheimer: l'obésité aggraverait la maladieSelon des chercheurs de l’Inserm et de l’Université Lille 2/Université Lille Nord de France, les anomalies métaboliques joueraient un rôle majeur dans le développement de démences. Leurs travaux, réalisés chez la souris et publiés dans la revue Diabetes, montrent en effet la relation entre l’obésité et les pathologies liées à la protéine Tau dans un modèle de neurodégénérescence de la maladie d’Alzheimer.

Avec plus de 860 000 personnes atteintes en France, la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées représentent la première cause de perte des fonctions intellectuelles liée à l’âge. Les altérations cognitives observées dans la maladie d’Alzheimer sont notamment le résultat de l’accumulation de protéines Tau anormales dans les cellules nerveuses en dégénérescence. On sait que l’obésité, un facteur de risque majeur du développement d’une résistance à l’insuline et du diabète de type 2, accroit le risque de démences lors du vieillissement. Cependant, les effets de l’obésité sur les pathologies liées à la protéine Tau et dont fait partie la maladie d’Alzheimer, autrement appelées Tauopathies, n’étaient pas clairement élucidés. Les chercheurs supposaient notamment que la résistance à l’insuline jouait un rôle majeur dans ces effets de l’obésité.

L’équipe « Alzheimer & Tauopathies » de l’unité mixte de recherche 837 dirigée par le Dr. Luc Buée, en collaboration avec l’unité mixte de recherche 1011 « Récepteurs nucléaires, maladies cardiovasculaires et diabète », vient de montrer, chez la souris, que les sujets obèses développent une pathologie aggravée. Pour parvenir à ce résultat, de jeunes souris transgéniques, qui développent progressivement avec l’âge, une neurodégenerescence liée à la protéine Tau, ont reçu durant 5 mois un régime riche en graisse, induisant une obésité progressive. « A l’issue du régime, les souris obèses ont développé une pathologie aggravée tant du point de vue de la mémoire que des modifications de la protéine Tau », explique David Blum, chargé de recherche à l’Inserm.

Cette étude fournit la preuve expérimentale de la relation entre l’obésité et les pathologies liées à la protéine Tau dans un modèle de neurodégénérescence de la maladie d’Alzheimer. Elle indique par ailleurs que la résistance à l’insuline ne serait pas le facteur aggravant, contrairement à ce qui était suggéré dans les précédentes études. « Nos travaux renforcent l’idée d’une contribution majeure des facteurs environnementaux dans le développement de cette pathologie neurodégénérative, souligne le chercheur. Nous travaillons désormais sur l’identification des facteurs responsables de cette aggravation » ajoute-t-il.

Source : Communiqué – Salle de presse de l’Inserm – L’obésité aggraverait les lésions associées à la maladie d’Alzheimer

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
Cancer: ça commence dans l’assiette Examinez bien votre assiette. C’est là que ça se passe. 320 000 nouveaux cas de cancer recensés chaque année en France: 30 % environ pourraient être é...
Maladie Alzheimer : veiller sur la santé des proch... Dans ses dernières recommandations, la Haute Autorité de Santé (HAS) préconise un suivi régulier et personnalisé des proches de patients atteints d'Al...
Comment lutter contre l’obésité et favoriser... Des acteurs publics et privés renouvellent leur engagement en faveur de la prévention de l’obésité au Parlement européen : constitué en consortium pub...
CHU Amiens : consultation gratuite de dépistage « ... Les troubles caractéristiques de la maladie d’Alzheimer et des affections apparentées n’apparaissent pas brutalement. Au contraire, ils apparaissent s...
Maladie d’Alzheimer : où en est la recherche ? Certes, les avancées de la recherche ont permis de mieux comprendre le fonctionnement du cerveau, les mécanismes de dégénérescence à l’origine de la m...
Alzheimer et consultations mémoire : des délais d’... Lors de la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, les consultations mémoire situées dans les hôpitaux proposent à toute personne présentant des tr...
Amour et obésité Amour et obésités, est le thème d'actualité en ligne aujourd'hui sur le blog du Think Tank ObésitéS. En ce jour de Saint Valentin, Sylvie Benkemoun, p...
Parler plusieurs langues retarderait l’appar... Selon une étude parue mercredi, le fait de parler deux langues retarderait l'apparition de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démences.  ...
Alimentation: le hard discount pourrait-il faire g... Une étude de l’Inserm montre une association entre la fréquentation de certains hypermarchés et enseignes "hard discount" et l’excès de poids des clie...
Cholestérol : faut-il continuer à prendre des stat... Un taux élevé de cholestérol est un des facteurs de risque des accidents cardiovasculaires, au même titre que le diabète, le tabagisme, une tension tr...
Alzheimer, Parkinson et dépression : une web TV po... Dépression, Maladie d’Alzheimer et Maladie de Parkinson... Avec ce nouveau site, le laboratoire Lundbeck France propose aux patients, aux familles de ...
Semaine du cerveau : des ateliers gratuits et ludi... Pour la Semaine du cerveau, profitez d'activités gratuites pour enfants et adultes afin de mieux connaître le cerveau. A Paris, le Palais de la découv...
Maladie d’Alzheimer: les orientations du nou... Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, et Michèl...
L’OMS recommande de réduire les apports en sucre c... L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de recommander de ramener l’apport en sucres libres à moins de 10% de la ration énergétique totale che...
Alzheimer: la maladie inquiète 86% des Français Un sondage Viavoice, réalisé pour le Groupe Pasteur Mutualité et France Alzheimer, montre que la maladie d’Alzheimer inquiète 86% des Français.  58% d...