24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Alzheimer : la prière réduirait de 50% les risques chez les femmes

Selon une étude israélo-américaine, la prière réduirait de moitié les risques de contracter la maladie d’Alzheimer ou ses maladies apparentées. Un début d’explication.

La prière protègerait la dégénérescence cérébrale; son activité intellectuelle constituerait un facteur de protection ralentissant le développement de la maladie d’Alzheimer. Pour les non-croyants, on peut donc supposer que réciter plusieurs fois par jour « le corbeau et le renard » devrait avoir le même effet.

Le Pr Rivka Inzelberg, de la faculté de médecine de Tel-Aviv, a commenté les résultats de cette étude dans le journal Haaretz «60 % des femmes priaient cinq fois par jour, comme le veut la coutume musulmane, tandis que 40 % ne priaient que de façon irrégulière. Nous avons constaté, dix ans après le début de l’étude, que les femmes pratiquantes du premier groupe (celles qui priaient cinq fois par jour) avaient 50 % de chances de moins de développer des problèmes de mémoire ou la maladie d’Alzheimer que les femmes du deuxième groupe».

Source : Le Figaro – étude menée conjointement en Israël et aux États-Unis avec un financement de l’Institut national de la santé américain, lancée en 2003 auprès d’un échantillon de 892 Arabes israéliens âgés de plus de 65 ans

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 juillet 2012



    1 avis pour “Alzheimer : la prière réduirait de 50% les risques chez les femmes”






les blogs 24hSanté