24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Alzheimer: la maladie inquiète 86% des Français

Un sondage Viavoice, réalisé pour le Groupe Pasteur Mutualité et France Alzheimer, montre que la maladie d’Alzheimer inquiète 86% des Français.  58% déclarent même que cette maladie les « inquiète beaucoup » et 41% d’entre eux souhaitent être davantage informés sur ses symptômes.

Ce niveau d’inquiétude est plus élevé chez les femmes (91%) et les personnes âgées (90% des 65 ans et plus), particulièrement concernées par la maladie. Mais la maladie d’Alzheimer préoccupe également les jeunes, les 18‐24 ans étant près de 8 sur 10 à se déclarer inquiets. Le vieillissement en cours de la population et le nombre croissant de personnes touchées par la maladie parmi ses proches ou dans son entourage familial peuvent naturellement expliquer ce ressenti.

Un effort d’information à soutenir

Grâce aux nombreuses actions de sensibilisation menées tout au long de l’année par des associations comme France Alzheimer mais aussi au débat national sur la dépendance qui s’est déroulé pendant le premier semestre 2011, une majorité des Français (59%) se disent aujourd’hui suffisamment informés sur la maladie Alzheimer.

Pour autant, 41% d’entre eux ressentent encore un besoin d’information sur cette pathologie (symptôme, causes, évolution, diagnostic, soutien et aides financières).

Dans le détail, l’étude révèle un léger écart entre les femmes (62 % se disent suffisamment informées) et les hommes (55 %), mais surtout entre les générations. Les personnes âgées, cible prioritaire des communications institutionnelles et susceptibles d’êtres touchées par la maladie, apparaissent naturellement comme les mieux informées contrairement aux plus jeunes (64 % des 65 ans et plus contre 49 % des 18‐25 ans).

De légers clivages apparaissent également selon les situations professionnelles : si 66 % des professions intermédiaires et 56 % des cadres se sentent suffisamment alertés par la maladie d’Alzheimer, 75 % des agriculteurs et 52 % des artisans laissent entendre une carence d’information à ce sujet.

Les médecins et les médias plébiscités comme relais d’information

Pour les informer sur la maladie, les Français affichent une attente assez forte à l’égard des médecins généralistes. Ces derniers sont en effet considérés comme les premiers relais d’information pour les personnes ne se sentant pas assez informées sur la maladie (62%). Ce taux est encore plus important parmi les personnes âgées s’estimant peu informées (71 % des 65 ans et plus).

En seconde position, les Français les moins informés sur la maladie citent les médias (presse, TV, Internet, radio) comme source d’information (50%) à privilégier pour les sensibiliser. Un canal par lequel 68% des personnes s’estimant suffisamment « informées » déclarent avoir obtenu des informations sur la maladie.

Aujourd’hui, 3 millions de Français sont concernés par la maladie d’Alzheimer dont plus de 850 000 malades et près de 230 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année.

Source : sondage Groupe Pasteur Mutualité/France Alzheimer/ViaVoice (interviews effectuées les 30‐31 août 2012 auprès d’un échantillon de 1007 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 septembre 2012