24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Allergies et désensibilisation : comment ça marche ?

La désensibilisation chez l’enfant (ou immunothérapie allergénique) est un traitement qui vise à modifier l’évolution de la maladie allergique. Son objectif : améliorer la qualité de vie de l’enfant, diminuer le recours aux traitements symptomatiques et prévenir les risques d’apparition de nouvelles allergies.

La désensibilisation consiste à administrer progressivement à l’enfant l’allergène responsable de son allergie, à des doses croissantes, jusqu’à atteindre la dose qui améliore les symptômes (dose d’entretien).

Un traitement  de 3 à 5 ans
Durant la phase d’entretien, l’administration de cette dose constante se poursuit pendant plusieurs saisons pour les allergies saisonnières (pollens par exemple) ou années consécutives pour les allergies perannuelles (acariens, moisissures par exemple). Le traitement de désensibilisation doit durer de 3 à 5 ans.

La désensibilisation adapte durablement la réponse immunitaire de l’organisme en l’habituant progressivement à l’allergène responsable afin qu’il apprenne à le tolérer. L’administration d’une préparation allergénique chez l’enfant est faite principalement par voie sublinguale (sous la langue), plus pratique, cette voie présente un excellent rapport bénéfice/risque. La désensibilisation aux venins d’hyménoptères (abeilles, guêpes et frelons), quant à elle, s’effectue exclusivement par voie sous cutanée.

A savoir, la désensibilisation est le seul traitement qui agit sur l’origine et, de façon durable, sur les symptômes d’une allergie, permettant au patient de retrouver une vie normale. Elle prévient l’aggravation de l’allergie et l’évolution si fréquente de la rhinite allergique vers l’asthme. Avec l’éviction de l’allergène, lorsqu’elle est possible, la désensibilisation reste le moyen préventif le plus efficace contre l’acquisition de nouvelles sensibilisations. Le passage de la monosensibilisation à la polysensibilisation (sensibilisation à de multiples allergènes concerne 67 % des enfants non désensibilisés.

 Des conditions de succès
Efficace pour les allergies liées aux acariens, pollens, à certaines moisissures, la désensibilisation est recommandée à partir de 5 ans.  L’enfant allergique doit cependant idéalement réunir plusieurs conditions pour suivre ce traitement :

l’allergie doit être prouvée
l’allergène principal doit être identifié
l’éviction de l’allergène est difficile voir impossible
le traitement médicamenteux de l’enfant s’avère insatisfaisant

Le choix de la désensibilisation doit se faire en concertation avec l’enfant. Le traitement nécessite une vraie adhésion

Source : 4ème Journée Française de l’Allergie –Asthmes et Allergies

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 mars 2010