Pour faire face à la crise, au chômage et aux baisses de revenu qui s’accompagnent, les astuces pour revoir son budget à la baisse sont nombreuses. Le point sur comment dépenser moins et mieux gérer son budget, même s’il est mini.

Baisser le coût de ses assurances

Jusqu’à maintenant, si vous souhaitiez faire jouer la concurrence et modifier votre assurance auto, moto ou habitation, vous deviez attendre la date d’anniversaire de votre contrat pour pouvoir le résilier. Prochainement, la loi Hamon devrait apporter plus de souplesse. Elle prévoit en effet de permettre à chacun de résilier son contrat d’assurance sans pénalité financière (à la seule condition d’y avoir déjà souscrit pendant 1 an). Commencez déjà à arpenter les sites de comparateurs d’assurance. Quelques dizaines d’euros grappillées chaque mois se transforment en plusieurs centaines par an !

Adapter sa mutuelle santé en fonction de ses besoins

Le coût des soins de santé est élevé. C’est pourquoi il est essentiellement de rester bien assurer, même en période de baisse de revenu. Ceci étant, de nombreux comparateurs de mutuelles de santé permettent de trouver le partenaire qui vous couvrira le mieux, en fonction de vos besoins réels, et au meilleur prix. La différence annuelle entre un nouveau contrat d’assurance santé et un ancien peut représenter plusieurs centaines d’euros par an ! Bien entendu, cela ne doit pas signifier que vous soyez moins bien couvert, bien au contraire. Mais par exemple, si vous n’avez aucun problème de vue, rien ne vous empêche de cibler une mutuelle santé qui propose un tout petit forfait optique. Renseignez-vous !

Regroupement de crédits

Vous n’aviez pas envisagé d’être licencié et vos petits crédits à la consommation s’accumulent. Si jusqu’à aujourd’hui vous les régliez correctement, votre subite baisse de revenu rend les choses plus difficiles. Là aussi, renseignez-vous ! Plutôt que de laisser les choses empirer, consultez rapidement une société spécialisée dans le rachat de crédits comme Central Finances. Le principe : elle rachètera l’ensemble de vos crédits en cours à vos créanciers. Vous n’aurez ainsi plus qu’un seul intervenant. Vous pourrez convenir d’une mensualité adaptée à vos nouveaux revenus. Vous n’aurez plus qu’un seul crédit à régler, étalé dans le temps. Évidemment, cela signifie que votre unique crédit sera  plus long à clôturer. Mais cette bouffée d’oxygène peut s’avérer un bon allié anti stress.

Rendez-vous sur Hellocoton !

A Lire également

Mutuelles santé : récupérer de l’argent sur vos co... Vous avez passé une année entière sans même consulter votre médecin ?  Le nouveau contrat baptisé « FC Santé » lancé par le Groupe France Mutuelle, vo...
Complémentaire santé : payer moins et être mieux r... La baisse générale du pouvoir d’achat conduit les Français à dépenser moins, y compris en rognant sur leur budget complémentaire santé. Parallèlement,...
Vacances : prise en charge médicale en cas de pépi... Que ce soit en vacances en France ou à l’étranger, l’assistance viendra en aide aux voyageurs si un aléa de santé ou un accident survient. Mais que se...
Bien choisir sa complémentaire santé en 8 question... Pour cette rentrée, pensez à faire le point sur votre contrat de complémentaire santé pour être remboursé au mieux sur vos frais médicaux et paramédic...
Complémentaire de santé : comment payer moins ? Alors que les dépenses de santé sont de plus en plus grandes, l'Etat a mis en place une Aide pour l'acquisition d'une complémentaire santé. Soumise à ...
Mutuelles: les Français “subissent” la hausse des ... Résultats du premier baromètre Hyperassur/IFOP sur les Français et leur mutuelle santé: 89% des bénéficiaires d’une mutuelle individuelle disent ne pa...
Une complémentaire globale dédiée aux agents hospi... Une nouvelle complémentaire globale « Harmonie Santé Hospitaliers » vient d’être créée spécialement pour répondre aux besoins des agents hospitaliers....
Une complémentaire santé sur-mesure qui distingue ... Les dépenses de santé augmentant et les déremboursements de la Sécurité Sociale s'intensifiant, les Français commencent à vouloir décortiquer leur ass...
Remboursement des frais d’orthodontie : un vrai ca... Les soins orthodontiques sont, chaque année, une dépense incontournable pour beaucoup de foyers. Afin d'éviter des frais trop onéreux liés à un appare...
Mutuelles santé : 5% d’augmentation en 2010 Les mutuelles santé, qui couvrent 38 millions de personnes en France, devraient augmenter leurs cotisations de 5% en moyenne en 2010, afin de tenir co...
Une couverture santé collective pour tous leurs sa... A partir du 1er janvier 2016, l’ensemble des entreprises, dont les très petites et moyennes entreprises (TPE et PME), devront proposer une couverture ...
Le tiers payant étendu progressivement à tous les ... La ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé, lundi 9 mars, sa décision de maintenir la généralisation du tiers payant, mesure contestée par l...
Choisir sa mutuelle familiale : une réflexion néce... A l’heure ou le marché de l’assurance santé fait l’objet de nombreux débats (mutuelle obligatoire, plafonnement du remboursement des lunettes…), il n’...
Assurance maladie : comment assurer sa famille d’o... Lorsque votre famille d’origine étrangère vous rend visite en France, elle doit souscrire une assurance afin d’obtenir une attestation d’accueil ou so...
Mutuelle d’entreprise : les remboursements Une « mutuelle d’entreprise » permet le plus souvent aux salariés de bénéficier de meilleures garanties que s’ils avaient souscrit un contrat individu...
Naissance : adaptez votre complémentaire santé En devenant parent, vos besoins en matière de soins et de remboursements de santé vont considérablement évoluer. Lorsque vous souscrivez une complémen...