Une étude de l’Inserm montre une association entre la fréquentation de certains hypermarchés et enseignes « hard discount » et l’excès de poids des clients. Si aucun lien de cause à effet ne peut être établi à ce stade, ces résultats suggèrent toutefois que ces supermarchés pourraient constituer de nouveaux lieux d’intervention pour mener des actions de prévention nutritionnelle.

Une équipe de l’Inserm s’est intéressée aux lieux habituels d’achats des produits alimentaires. Pour cela, elle a interrogé 7131 personnes habitant dans dix quartiers parisiens et 111 villes de banlieue sur leurs habitudes d’achats.

Les auteurs ont demandé à ces personnes où elles faisaient le plus souvent leurs courses et ont listé précisément tous les magasins de quartier et les supermarchés fréquentés par les participants, soit 1097 au total. Ils ont ensuite examiné le lien entre ces supermarchés, l’indice de masse corporelle et le périmètre abdominal des personnes les utilisant.

« Dans ce travail, nous avons tenu compte de nombreuses variables afin de chercher à isoler les liens entre profil métabolique et lieu d’achats », explique Basile Chaix. Les auteurs ont ainsi intégré à leur modèle des facteurs socioéconomiques individuels comme le niveau d’instruction ou de revenus, mais également du quartier de résidence en s’appuyant par exemple sur le niveau d’instruction des populations ou les prix de l’immobilier. Enfin, ils ont inclus plusieurs caractéristiques concernant les magasins (enseigne, type, taille, etc.).

Les hypermarchés et les hard discount montrés du doigt
Les résultats montrent que les personnes fréquentant un même magasin ont un profil métabolique proche. En outre, certaines enseignes sont associées à un indice de masse corporelle et un périmètre abdominal plus importants. C’est le cas de certains hypermarchés mais surtout des magasins hard discount, notamment chez les personnes à faible niveau d’instruction. Pour Basile Chaix, ces associations renvoient à deux hypothèses explicatives concurrentes ou complémentaires. « On peut se demander si certaines enseignes constituent un environnement alimentaire défavorable ou si les associations observées sont liées à un défaut d’ajustement de notre modèle qui ne tient pas compte des préférences alimentaires, précise-t-il. Il faut donc aller plus loin dans les investigations ».

L’étude réalisée ne permet donc pas d’établir un lien de cause à effet entre les enseignes de supermarché et le profil nutritionnel de leurs clients. Néanmoins, « que ce lien soit causal ou non, cette étude montre que les supermarchés constituent un lieu potentiellement pertinent pour développer des interventions (diffusion de messages nutritionnels ou autres actions de santé publique) et permet d’identifier ceux dans lesquels de telles interventions sont plus particulièrement utiles pour s’attaquer à l’épidémie d’obésité et à sa distribution inégalitaire », conclut Basile Chaix.

Source : Inserm

Chaix et coll. Associations of supermarket characteristics with weight status and body fat : a multilevel analysis of individuals within supermarkets (RECORD Study). PLoS ONE 7(4): e32908. doi:10.1371/journal.pone.0032908

 

A Lire également

Obésité: plus de 30.000 Français ont eu recours à ... Selon un bilan publié jeudi par la Caisse nationale d''assurance maladie, les interventions chirurgicales telles que la réduction de l'estomac et la d...
La « pilule du lendemain » inefficace chez les fem... L'agence du médicament (ANSM) vient de faire le point sur l’efficacité de la contraception d’urgence ou « pilule du lendemain ». Selon les nouvelles d...
Taxe sodas : 58% des Français la désapprouvent Selon un sondage Harris Interactive réalisé pour le Syndicat National des Boissons Rafraîchissantes, les Français désapprouvent à 58% la taxe sodas. ...
Obésité, surpoids… La HAS fait ses recommand... Changement durable des habitudes, accompagnement diététique et psychologique, activité physique, mais aussi se passer de médicaments... La Haute Autor...
10ème Semaine du Développement Durable : focus sur... Le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie donne rendez-vous pour la Semaine du développement durable (SDD), qui se déroule ...
Canicule, chaleurs : pensez à adapter votre alimen... L'alimentation joue un rôle important lors des périodes de fortes chaleurs. En effet, ces dernières  augmentent les risques de déshydratation. Ainsi, ...
Alimentation : des contrôles sanitaires renforcés ... En 2013, l’opération alimentation vacances (OAV), qui se déroule d’habitude du 1er juillet au 31 août, débutera dès le 15 juin pour se terminer le 15 ...
Journée Européenne de l’Obésité, les 23 et 24 mai ... La 5ème édition de la Journée Européenne de l’Obésité (JEO) se tiendra le vendredi 23 et le samedi 24 mai prochain à travers toute la France. Son thèm...
Recettes : les régions de France dans vos assiette... De grands chefs cuisiniers ont accepté de réaliser des recettes caractéristiques de leur région à partir des produits présentés au Salon International...
Le diabète chez les enfants Le diabète chez les enfants est en constante augmentation. Or, le diabète de l'enfant est souvent diagnostiqué tardivement, lorsque l’enfant affiche d...
Bientôt de nouvelles recommandations sur le sucre  L’OMS organise du 5 au 31 mars 2014 une consultation publique sur un projet de recommandations relatives à la consommation de sucre. Objectif : doter...
Alimentation, alcool… 40% des cancers pourra... Le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Institut national du cancer lancent  à partir d’aujourd’hui une nouvelle campagne dans l’objectif d’i...
Aide alimentaire: 10e édition du Programme Aliment... La dixième édition du Programme Alimentation et Insertion (PAI) a été lancée ce jeudi. Chaque année, depuis 2003, plus de 6 000 associations d’aide al...
Maladies cardio-vasculaires et mode de vie Surconsommation de boissons sucrées et obésité, l'importance de la mesure du tour de taille, les facteurs de risque du diabète de type 2... Autant de ...
Alimentation : un « Panier des essentiels » pour d... D'ici à la fin avril, dans la plupart des super et hypermarchés, vous pourrez trouver une sélection de produits alimentaires qui combinera qualité et ...
Nutrition: les ordonnances du Dr Chevallier «Trop d'additifs sur une étiquette ? Changez de rayon », dit en substance le Dr Laurent Chevallier, médecin nutritionniste praticien attaché aux hôpit...