24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Algues vertes : le gouvernement dévoile son plan de lutte

Chantal Jouanno, la secrétaire d’État chargé de l’Écologie présente un plan quinquennal contre les algues vertes, prévoyant notamment la création d’une filière de ramassage et de traitement , ainsi que des contraintes pour les agriculteurs. Les associations de défense de l’environnement ont regretté de ne pas avoir été consultées lors de l’élaboration de ce plan.

L’État apportera une contribution de plus de 40 millions d’euros sur les deux premières années du plan, 2010-2011, afin de parvenir dès 2010 à l’élimination des algues échouées sur les plages bretonnes.
Le phénomène des « marées vertes » est directement lié aux déversements de nitrates issus des engrais dans les cours d’eau: le plan veut limiter le taux de nitrates à 10 mg par litre dans les rivières, au lieu des 50 mg admis actuellement. L’enveloppe de 40 millions sur deux ans permettra à l’État de contribuer au ramassage, au financement de plateformes de compostage des algues ramassées, au plan de méthanisation et à l’accompagnement des évolutions des méthodes agricoles. Les algues vertes sont dangereuses : elles sont à l’origine de la mort d’un cheval sur une plage des Côtes-d’Armor. Comment apparaissent-elles ? Leur prolifération est due aux excès de nitrates issus des déjections animales et des engrais épandus sur les terres.

Le point le plus ambitieux de ce plan consiste à “inviter” les agriculteurs à modifier l’utilisation massive d’engrais: selon le secrétariat d’Etat à l’Ecologie,  « le volume des engrais minéraux azotés achetés par les agriculteurs bretons est égal au volume des excédents d’azote en Bretagne ».

http://www.ifremer.fr/
http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 février 2010