Alors la Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF) se tiendra le 9 septembre prochain, une enquête de Santé publique France réalisée au mois de mai 2017* montre que le message « zéro alcool pendant la grossesse » est mieux intégré : 44% des Français vs 25% en 2015 déclarent spontanément qu’il n’existe pas de consommation d’alcool sans risque pour l’enfant.

Ainsi, 64% des Français vs 53% en 2015 savent qu’un verre de vin ou de bière est tout aussi dangereux qu’un verre d’alcool fort. 33% de la population sait que l’alcool comporte des risques tout au long de la grossesse, vs 20% en 2015.

Par ailleurs, certaines fausses croyances sont en net recul : 21% des Français, vs 27% en 2015, pensent qu’il est conseillé de boire un petit verre de vin de temps en temps pendant la grossesse. On observe également une évolution des représentations sociales liées à la consommation d’alcool pendant la grossesse : 75% des Français se disent choqués par ce comportement alors qu’ils n’étaient que 69% en 2015. Les effets néfastes de l’alcool sur la santé de l’enfant, tels que les retards de croissance, les anomalies physiques ou encore les troubles de la mémoire, sont également mieux connus.

Affiche Santé publique France
Affiche Santé publique France

« Plus d’un tiers des Français jugent qu’il existe un risque pour le bébé dès le premier verre d’alcool consommé, contre moins d’un quart en 2015. Ces données montrent une meilleure connaissance du message zéro alcool pendant la grossesse et nous encourage à poursuivre nos efforts d’information et de pédagogie.» insiste le Pr. François Bourdillon, directeur général de Santé publique France

Malgré une prise de conscience encourageante, trop de Français minimisent encore l’impact d’une consommation faible ou ponctuelle d’alcool sur la santé des enfants à naître. C’est pourquoi, Santé publique France déploie à partir du 9 septembre et durant tout le mois, une campagne nationale d’information dans la presse et sur le web, à la fois auprès du grand public et des professionnels de santé. Elle s’appuie sur un message clé « vous buvez un peu, il boit beaucoup » pour promouvoir le principe de précaution : « zéro alcool pendant la grossesse ».

Pour en savoir plus : http://www.alcool-info-service.fr/

*Enquête réalisée par téléphone du 19 au 20 mai 2017, sur un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans ou plus, composé de 1004 personnes

A Lire également

Préparer sa valise de maternité : les pièges à évi... Votre valise de maternité n’est toujours pas prête ? Pourtant, le compte à rebours est lancé : bébé va bientôt arriver... Cessez de reporter à demain ...
Le 5 mai, c’est la journée internationale de... Vocation, dévouement, générosité ... autant de termes que l'on associe à la sage-femme. Si « le plus beau métier du monde » est évocateur, que connaît...
Grossesse : la piscine faoriserait les risque d’al... Selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques et publiée dans la revue British Journal of Dermatology, les bébés, dont la maman est allée n...
VIH : Traiter les femmes enceintes le plus tôt pos... Pour limiter au maximum le risque de transmettre le virus du sida à leur enfant, les femmes enceintes infectées doivent présenter une charge virale in...
Déclaration de grossesse : une démarche désormais ... Depuis le 1er septembre, si leur professionnel de santé en fait le choix, les futures mamans n’ont plus besoin d’envoyer le certificat « papier » du p...
Alcool : de nouvelles mesures contre la consommati... Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, et Marc-Philippe Daubresse, ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives ont annoncé  des...
« Neknomination » : le Ministère de la Santé met e... Face à l’ampleur prise ces derniers jours par le phénomène de « neknomination », le Ministère des Affaires sociales et de la Santé a alerté mercredi l...
Tabac, alcool, cannabis : des étudiants « polycons... Une enquête EmeVia / Institut CSA sur la santé des étudiants en France. Cette 8e édition met en évidence les liens qui existent entre les consommation...
Pour les fêtes, le plus beau des cadeaux, c’est de... A la veille du réveillon du jour de l’An, alors que l’alcool demeure la première cause d’accidents mortels sur les routes, les associations Prévention...
« Le Grand livre de ma grossesse » : le guide inco... Véritable mine d’informations concrètes et rassurantes, ce livre a été conçu pour permettre aux futures mamans de vivre pleinement la merveilleuse ave...
Fécondité : 104 essais en moyenne pour réussir à a... Pour concevoir un bébé, mieux vaut avoir une santé de marathonien… Selon une étude réalisée par la marque de tests de grossesse First Response, un cou...
Contraception d’urgence: la HAS préconise une meil...  La Haute Autorité de Santé (HAS) a  recommandé vendredi  une meilleure information sur la contraception d’urgence. En France, même si trois femmes su...
Aromathérapie : quelles huiles essentielles utilis... Pendant votre grossesse, vous pouvez vous sentir démunie face à la médecine conventionnelle qui ne propose pas toujours de solutions pour soulager les...
Alcool et grossesse : des risques encore trop méco... A la veille de la journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale (SAF), une enquête BVA/Inpes montre que seulement un quart d...
Contraception : « Faut-il que les hommes tombent e...  L’Institut National de Prévention et d’Education à la santé (Inpes) lance une campagne pour remobiliser les 18-30 ans autour de la contraception. L’o...
Alcool : de plus en plus de jeunes ivres aux urgen... Cirrhose, comas éthyliques, hépatites, troubles psychiques… Au total 400 000 personnes ont été hospitalisées en l'espace d'un an en France à cause de ...