24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Alcool : de nouvelles mesures contre la consommation excessive chez les jeunes

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, et Marc-Philippe Daubresse, ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives ont annoncé  des mesures pour renforcer les dispositifs de prévention contre la consommation excessive d’alcool chez les jeunes.

Tout d’abord la rediffusion de la brochure « Alcool, plus d’info pour moins d’intox ». L’INPES diffuse depuis 2008, la brochure. Son objectif : faire prendre conscience aux jeunes des effets de l’alcool et des risques liés à une consommation excessive. La brochure délivre également des conseils qui s’inscrivent dans une démarche de réduction des risques. L’évaluation menée en 2010 montre que ce document est très apprécié pour son contenu et son ton ni moralisateur, ni culpabilisant. Forte de son succès (déjà diffusée ou commandée à 1,8 million d’exemplaires), cette brochure sera rediffusée en 2011.

Autre mesure, la mise en place d’une rubrique dédiée aux jeunes sur le site http://www.alcoolinfoservice.fr/ lancé par l’INPES en avril 2010. Premier site référent sur le thème de l’alcool et de la santé, ce site jusqu’à présent destiné aux buveurs réguliers, sera enrichi par une rubrique destinée aux jeunes, contenant des informations et des conseils spécifiques à leur mode de consommation, au cours du second semestre 2011.

Enfin, les ministres ont annoncé  la rediffusion de la campagne « Boire Trop ». Le spot de prévention a pour objectif de faire réfléchir les jeunes aux risques liés à leur mode de consommation, afin de limiter les ivresses répétées. Le film repose sur la notion d’ambivalence de l’alcool qui procure un certain plaisir jusqu’au moment où il expose à des dangers. Déjà diffusé en 2008, puis en 2009, il bénéficie de bons résultats d’évaluation : il est apprécié par 86 % des jeunes interrogés et 42% de ces derniers se disent personnellement concernés par la campagne. Il sera rediffusé pendant l’été 2011, période particulièrement propice à la surconsommation.

Source : Ministère de la Santé

Rendez-vous sur Hellocoton !

30 septembre 2010