24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Album « Faucheurs Volontaires d’OGM » par le collectif Dessin’acteurs

Avec le collectif Dessin’acteurs, Biocoop propose un très bel album de 120 pages en couleur sur les Faucheurs Volontaires d’OGM. Ce collectif associatif dessine avec humour les actions et la vie du mouvement des Faucheurs Volontaires. Sous les coups de crayons engagés des Dessin’acteurs, se profilent, page par page, les images racontées de femmes, d’hommes, militants et convaincus qui osent la prise de risque pour la biodiversité.

L’album illustré « Faucheurs Volontaires » est un panorama des actions et de la vie du mouvement des Faucheurs Volontaires et pourra servir de passeport pour comprendre pourquoi « ils ont choisi de dire non » ! Il a été entièrement réalisé et financé grâce à l’énergie, l’enthousiasme, la disponibilité et le talent, des Dessin’Acteurs, des Faucheurs volontaires, des Comités de Soutien… sans sponsor, sans subvention…et sans OGM, bien entendu !

> Prix public indicatif : 16 euros – Points de vente : en exclusivité dans le réseau Biocoop
> Retrouvez la campagne et découvrez pourquoi « Biocoop refuse les OGM »

« Si je me décrivais en tant que Faucheur, je dirai que 99% de mon temps, ce n’est pas de faucher…mais de faire plein d’autres choses ! C’est de rencontrer des gens, m’intéresser aux variétés anciennes de céréales, regarder des paysages, me déplacer en vélo, manger bio, avoir une activité professionnelle en accord avec tout cela.
D’un côté, il y a un monde que j’essaie de construire avec d’autres, une société qui soit plus tolérante, plus solidaire, plus partageuse. Et puis de l’autre, il y a cette partie qui ne laisse pas beaucoup de place au choix. Devenir Faucheur, c’est…il faut faire quelque chose, c’est l’état de nécessité.
On respire le même air, on boit la même eau et on mange à peu près les mêmes aliments, tous autant que l’on est. Nous avons une sorte de socle fondamental commun qui représente l’une des premières responsabilités sur laquelle on se doit d’agir.
Je crois que semer c’est donner la vie, et puis que désobéir, si c’est pour la défendre, si c’est par là qu’il faut passer pour la protéger, alors désobéir est un acte un peu comme respirer ou manger.
» Pierre, Faucheur Volontaire

Source : Biocoop

Rendez-vous sur Hellocoton !

25 octobre 2010