24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

Accidents de la vie courante : plus de 18.000 décès par an selon l’InVS

Chutes, noyades, suffocations par ingestion d’aliments ou encore intoxications et électrocutions… En 2006, 18.500 personnes ont perdu la vie suite à un  accident de la vie courante (AcVC). Néanmoins ces AcVC ont baissé de 11% entre 2000 et 2006 selon le résultat d’une étude réalisée par l’Institut de veille sanitaire.

Les décès suite à un accident de la vie courante représentent 3,6 % du total des décès annuels en France.  Selon une étude publiée par l’InVS,  les tranches d’âge, au deux extrémités de la vie, sont les plus concernées par ces accidents : les 75 ans et plus représentent les deux tiers des décès par AcVC (plus de 12 000 cas) et les enfants âgés de 1 à 4 ans (20 % des décès par accidents de la vie courante).

La chute est l’accident de la vie courante le plus fréquent mais aussi le plus mortel avec 60% des décès suite à un AcVC. Dans 75% des cas, la victime est une personne âgée de plus de 75 ans. Les suffocations arrivent en seconde place avec des deux tiers chez les plus de 75 ans, essentiellement par ingestion d’aliments provoquant l’obstruction des voies respiratoires. Arrivent ensuite les noyades, qui sont la principale cause d’accident chez les moins de 15 ans. Les noyades sont cependant de moins en moins nombreuses (-30% entre 2004 et 2006), ce qui peut s’expliquer notamment par les normes plus strictes sur la sécurité des piscines. Viennent ensuite les intoxications, les accidents par le feu et d’autres causes telles que faux mouvements, électrocutions…

Source : BEH du 2 mars 2010 – InVS.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 mars 2010