24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

50% des médicaments ne serviraient à rien selon Philippe Even et Bernard Debré

« 50% de médicaments inutiles, 20% de mal tolérés, 5% de potentiellement très dangereux, mais, incroyable paradoxe, 75% sont remboursés », assènent Bernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, directeur de l’Institut Necker, dans un guide qui paraît ce jeudi et dont le Nouvel Observateur publie des extraits.

Dans leur « Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux », les deux spécialistes recommandent la mise en place d’un plan de déremboursement massif qui permettrait à l’assurance maladie d’économiser 10 milliards d’euros.

«Sur 4.000 molécules passées au crible, nous arrivons à la conclusion qu’un médicament sur deux est inutile. Mais les retraits d’autorisation de mise sur le marché sont rares en raison de la pression majeure qu’exerce l’industrie pharmaceutique sur les autorités de santé et sur les médecins», estime par ailleurs Philippe Even dans Le Parisien.

Entretien du Nouvel Ovservateur avec l’un des deux auteurs, Philippe Even, ancien doyen de la faculté de médecine de Paris et président de l’Institut Necker :


Dans l’Obs : le guide des médicaments inutiles….. par LeNouvelObservateur

De son côté Le Nouvel Observateur a mis en ligne « la liste noire des médicaments dangereux », une liste issue du guide des deux médecins, qui comprend des médicaments cardiovasculaires, des anti-inflammatoires, des pilules contraceptives, etc.

Source : Nouvel Observateur et Le Parisien

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 septembre 2012