24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

1 ado sur 5 serait concerné par l’alcool et les addictions

Selon une enquête Fondation Pfizer/Ipsos Santé, 1 ado sur 5 serait concerné par l’alcool, les addictions et les rapports non protégés. Néanmoins, 89% des adolescents déclarent avoir conscience des risques auxquels ils peuvent être confrontés.

Près de 9 adolescents sur 10 ont conscience des risques qu’ils adoptent, surtout ceux « physiques », c’est-à-dire ceux qui ont des conséquences sur leur santé, qu’ils soient visibles (coups, blessures) ou invisibles (dépendance, addictions). Parmi ces principaux risques, les ados citent spontanément : les addictions à 53% dont la drogue (cannabis) à 48% et l’alcool à 31%, la violence à 29% dont les agressions à 23% et le racket à 8%. L’échec scolaire et la dépression tous les deux à 11%. Les rapports sexuels à 8%.

Même si les adolescents ont une bonne connaissance de ces comportements à risques, peu déclarent les adopter. En effet, durant ces douze derniers mois 1 ado sur 5 est concerné par l’alcool, les addictions et les rapports non protégés. 19% des jeunes avouent avoir bu jusqu’à l’ivresse, dont 17% chez les filles et 20% chez les garçons. 13% déclarent avoir pris des drogues 11% indiquent avoir eu des rapports sexuels non protégés.

Autre résultat, 38% des ados avouent avoir partagé des infos personnelles sur Internet ces douze derniers mois et 23% témoignent être victimes de violence à l’école.

Concernant la prévention , 93% des ados déclarent avoir reçu des informations sur la sécurité routière, 85% sur la sexualité, 72% sur le cannabis, 69% sur l’alcool. Pour autant, les jeunes regrettent de ne pas avoir eu de prévention sur les risques « sociaux » comme le suicide (73%) ou le harcèlement (63%).

 74% se disent cette année satisfaits de ce qui leur arrive dans leur vie

Malgré la crise, le chômage, les difficultés sociales, les adolescents continuent d’aller bien. 85% affirment pouvoir facilement parler avec leurs parents. 85% savent à qui s’adresser en cas de difficultés personnelles. 72% se sentent bien à l’école (contre 71% en novembre 2012). 45% disent se sentir souvent sous pression (contre 42% en novembre 2012).

A noter, une nette progression de la satisfaction personnelle des jeunes : 74% se disent cette année satisfaits de ce qui leur arrive dans leur vie, c’est 5 points de plus qu’en novembre 2012 et 7 points de plus qu’en janvier 2012.

Enquête Ipsos Santé/Fondation Pfizer réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 798 adolescents âgés de 15 à 18 ans interrogés via internet entre le 1er et le 14 octobre 2013 (méthode des quotas)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 juin 2014