24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

‘‘2020 : zéro prospectus’’ : E.Leclerc réinvente la newsletter et l’autocollant…

Le géant de la distribution E. Leclerc lance sa nouvelle campagne écolo « 2020 : zéro prospectus ». Les consommateurs qui le souhaitent recevraient les informations promotionnelles via Internet ou leur mobile. Ce ne serait pas déjà le principe de la newsletter Leclerc ?!

Il est vrai que :
– chaque année, près d’un million de tonnes de prospectus atterrit dans les boîtes aux lettres ; soit chaque foyer reçoit en moyenne 40 kg de prospectus par an.
– les magasins E. Leclerc on été pionner en matière de développement durable : retrait des sacs plastiques jetables, étiquetage carbone…

Mais en quoi leur nouvelle opération « 2020 : zéro prospectus » est-elle nouvelle, et surtout, elle-t-elle réellement applicable ? Le communiqué de presse parle d’une « démarche inédite » qui « vise à remplacer les prospectus en format papier par une version électronique disponible sur Internet et via une application iPhone, qui sera étendue à d’autres smartphones dès 2011 ».
Partant du principe que les informations sur les produits et offres promotionnelles sont déjà transmises aux consommateurs abonnés aux newsletters Leclerc, sauf erreur de notre part, le principe fonctionne déjà sur la base du « volontariat »…

Autre point : comment les magasins Leclerc parviendront-ils à croiser les fichiers de leurs abonnés « zéro prospectus » aux distributions systématiques en boîte aux lettres ? Nous avions espéré qu’ils avaient trouvé une technique savante permettant de transmettre leur listing d’abonnés aux sociétés de service de distribution de prospectus. Mais la réponse des magasins Leclerc est bien plus simple : vous pouvez tout simplement retirer dans leurs magasins l’autocollant « zéro prospectus » à coller sur votre boîte aux lettres ! Euh… là aussi, on ne comprend pas l’innovation…

D’après l’enseigne : « cette version « dématérialisée » du prospectus mettra à la disposition des consommateurs des informations personnalisées et plus complètes, tout en leur permettant de s’engager de manière décisive pour la protection de l’environnement ». On reste perplexe.

Morgane Boileau – Source : E.Leclerc

Rendez-vous sur Hellocoton !

29 septembre 2010