24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

« les mémoires d’un bébé » jeudi 29 avril sur France 2

Nos enfants sont-ils mieux soignés, mieux élevés que du temps de nos grands-parents ? Le film « les mémoires d’un bébé » se penche sur un siècle de soins aux tout-petits en comparant l’expérience des mères d’hier et de celles d’aujourd’hui.

« Le bébé est le meilleur allié de la domination masculine ». Cette phrase d’Elisabeth Badinter vient de relancer la polémique autour du lien mère-enfant. La maternité est-elle une oppression ? Qu’est-ce qu’être une bonne mère ?

Ces débats ne datent pas d’hier et un retour sur l’histoire de la petite enfance au XXe siècle incite à une certaine prudence. Il montre que chaque génération a eu des certitudes en matière de soins et d’éducation, de relations parents enfants…mais que ces croyances furent régulièrement remises en question quelques années plus tard.

Au début du siècle dernier, le nouveau né ne jouit d’aucune considération particulière, on le pense sourd et aveugle, ce n’est qu’un petit tube digestif que la famille a hâte de voir grandir. Les années 20 posent au contraire sur lui un regard très attentif, les médecins prennent en compte les conditions dans lesquelles le bébé est élevé, ils s’intéressent de très près à sa courbe de poids, sa propreté, son sommeil, ses vaccinations. En famille, c’est le temps des enfants « bien élevés », des règles et les sanctions, l’autorité parentale est absolue.

L’après-guerre développe une nouvelle approche, elle commence à se pencher sur ce qu’on nomme : « l’hygiène mentale de l’enfant ». Que se passe-t-il dans sa tête ? D’ou viennent ses pleurs, ses peurs, ses angoisses ? C’est l’entrée des « psy » dans le cabinet du pédiatre, le bébé est désormais une personne : la France se passionne pour les conseils de Françoise Dolto !

A la fin des années 80, nouveau virage, ce sont moins la santé physique ou mentale des petits que leur éducation qui préoccupe les parents.
Enfant gâté, enfant roi, produit de la société de consommation, il a souvent pris le pouvoir à la maison. Les polémiques se multiplient entre partisans de l’épanouissement de l’enfant et ceux qui dénoncent les dérives d’une éducation laxiste. Aujourd’hui, le débat est loin d’être terminé : démographes, psychanalystes, publicitaires, éducateurs continuent, à mettre en question, ce petit enfant, charmant témoin de son temps.

A voir sur France 2, jeudi 29 avril, en 2ème partie de soirée (durée : 75 minutes)
Source : France Télévisions

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 avril 2010