24hSanté
Suivez nous sur Twitter !Facebook

« La greffe rénale à partir d’un donneur vivant : et si on en parlait ? »

 A l’occasion de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe du 22 juin, l’association Renaloo annonce la parution de la brochure « Greffe rénale à partir d’un donneur vivant : et si on en parlait ? », réalisée avec le soutien de Novartis Pharma.

 Conçue par des médecins, des donneurs vivants et des patients transplantés, cette brochure a pour objectif d’informer les personnes en attente d’une greffe rénale et leur entourage sur tous les aspects de ce type de greffe.

En 2009, près de 11 000 patients étaient inscrits sur la liste d’attente pour une greffe de rein, seulement 2826 d’entre eux ont pu être transplantés. Très peu développée en France, la greffe rénale à partir de donneur vivant constitue une réelle option pour les patients et leur entourage. Il s’agit, au plan médical, du meilleur traitement de l’insuffisance rénale terminale.

 La brochure est téléchargeable sur : www.renaloo.com, www.novartis.fr, www.prochedemalade.com

 Greffe rénales Greffe rénales : de plus en plus de malades inscrits sur liste d’attente
On estime à 3 millions le nombre de Français concernés par une maladie des reins. Environ 37 000 d’entre eux sont soumis à un lourd traitement par dialyse, tandis que 31 000 ont pu retrouver une vie pratiquement normale grâce à une greffe de rein. La greffe de rein est vitale : la dialyse permet certes une survie prolongée, mais dans des conditions très difficiles et au prix d’une réduction considérable de l’espérance de vie.

 Malheureusement, le rein est l’organe qui souffre de la plus grande pénurie. En 2009, près de 11 000 patients étaient inscrits sur liste d’attente, seulement 2826 greffes rénales ont été réalisées, soit près de 4% de moins qu’en 2008.

 Source : Novartis

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 juin 2010